Publicité

Superbes projets autour du RUI de Mercier-Est

Vie de quartier
Une foule de citoyens assistait, mardi dernier, sous un temps superbe, à la présentation du Bilan des réalisations 2007-2013 de la Revitalisation urbaine intégrée (RUI) de Mercier-Est. Sur la photo: Geneviève Dufresne. (Photo: Stéphane Desjardins)
Une foule de citoyens assistait, mardi dernier, sous un temps superbe, à la présentation du Bilan des réalisations 2007-2013 de la Revitalisation urbaine intégrée (RUI) de Mercier-Est. Sur la photo: Geneviève Dufresne. (Photo: Stéphane Desjardins)

Les responsables présentaient le bilan de six projets de revitalisation urbaine dans Mercier-Est à la grande scène de la promenade Bellerive, le mardi 20 août dernier.

Une foule de citoyens assistait, mardi dernier, sous un temps superbe, à la présentation du Bilan des réalisations 2007-2013 de la Revitalisation urbaine intégrée (RUI) de Mercier-Est. L’événement fut organisé par Solidarité Mercier-Est.

« Mercier-Est fut choisi pour un projet de RUI pour la qualité de la concertation de ses acteurs en développement local et pour la capacité de la Table de concertation du quartier à mobiliser les citoyens », souligne le bilan présenté par Solidarité Mercier-Est.

On peut consulter ici ce bilan et, surtout, la liste des projets qu’il contient.

Plusieurs responsables se sont donc succédés au micro pour présenter leurs projets, tous aussi inspirants les uns que les autres, qui s’inscrivent dans une démarche de RUI pour le sud du quartier Mercier-Est, en droite ligne d’un Forum de développement local tenu en mai 2005. À la fin de cette année-là, l’arrondissement de Mercier Hochelaga-Maisonneuve obtenait un budget de plus de 1,4 M$ pour la réalisation de ce RUI, ce qui a permis la réalisation de dizaines de projets, complétés ou en voie de l’être.

Quatre axes

Le RUI s’articule sur quatre axes : favoriser la fluidité des déplacements, dynamiser les rues principales (revitaliser commerces, services et équipements), améliorer la qualité du milieu de vie, et diversifier, soutenir et consolider le tissu social.

Par exemple, pour le premier axe, on cherchait à aménager des traverses piétonnes sur la voie ferrée du Canadien national, rue Souligny, ou créer un réseau de transports actifs entre les divers points d’intérêt du quartier (Projet 21). Il fut aussi question de la nouvelle ligne d’autobus 26 et de l’augmentation de l’offre de services sur d’autres lignes (362, 410 et 430).

Pour l’axe de la revitalisation, quelques exemples : la construction du centre aquatique Clément-Jetté (dont le chantier devrait se terminer en fin d’année), le projet de cinéma de quartier Station VU, le réaménagement de la cour de l’école Boucher-De la Bruyère ou l’installation de sculptures de Roland Poulin et Ju Ming et de panneaux d’interprétation à la promenade Bellerive, ainsi que plusieurs murales dans le quartier.

Dans le domaine de l’amélioration de la qualité de vie, soulignons l’interdiction du camionnage de nuit sur la rue Notre-Dame, une chaude lutte d’une décennie, et le prolongement de la rue Joseph-Versailles entre Hochelaga et Sherbrooke, pour limiter le transit des camions dans le quartier.

Pour le dernier axe, soulignons la publication du Bottin des ressources de Mercier-Est, ainsi que la Boussole pour Mercier, un captivant cahier-visite offrant un parcours historique à travers l’histoire du quartier.

Effort citoyen et communautaire

Rappelons qu’en novembre 2006, 27 personnes formaient un Comité local de revitalisation ainsi qu’un comité aviseur, pour guider la démarche. « Tous les projets ont bénéficié de l’apport inestimable des citoyens », rappelle le bilan.

Le maire de l’arrondissement de Mercier Hochelaga-Maisonneuve, Réal Ménard, a aussi présenté, non sans humour, un bilan du projet de Quartier Vert pour Mercier Est, fort de plusieurs réalisations. Ce plan encadre notamment plusieurs projets et aménagements favorisant la marche, le vélo et le transport en commun. M. Ménard a aussi révélé que l’ouverture du centre aquatique Clément-Jetté serait retardé de plusieurs semaines, à cause de la récente grève de l’industrie de la construction.

Gaëtan Primeau, conseiller municipal de Tétreaultville, était également sur place.

Légendes de photos

RUI_01
Geneviève Dufresne, coordonnatrice du volet Revitalisation, environnement et aménagement chez Solidarité Mercier-Est, présente le Bilan des réalisations de la Revitalisation urbaine intégrée de Mercier-Est.
RUI_02
Yvonick Houde présente la superbe revitalisation de la cour d’École Boucher-De la Bruyère, un projet de 250 000$.
RUI_03
Carole Castonguay, de la Société d’animation de la Promenade Bellerive, révèle que les citoyens se plaignaient que le parc était autrefois mal entretenu. Elle fait état de plusieurs réalisations, dont l’installation de sculptures et de panneaux d’interprétation, qui font la fierté des gens du quartier.
RUI_04
Yoland Bergeron est venu relater la longue lutte pour interdire le camionnage de nuit sur la rue Notre-Dame.
RUI_05
Pauline Picotin, de l’organisme Y’a quelqu’un l’aut’bord du mur, a présenté le projet de cinq magnifiques murales installées dans le quartier.
RUI_06
Geneviève Bois a présenté plusieurs initiatives reliées au programme Mon école à pied, à vélo!
RUI_07RUI_08
Réal Ménard, maire de l’arrondissement de Mercier Hochelaga-Maisonneuve, a présenté un bilan du projet de Quartier Vert pour Mercier-Est.

RUI_07Cliquez l’image pour la version PDF du document
REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE
DE MERCIER-EST 2007-2013
BILAN DES RÉALISATIONS
Vos commentaires
loading...