Publicité

Abonnez-vous!

Éditoriaux
abonnez

Les résidents du Faubourg Contrecoeur s’abonnent en masse à Contrecoeur Express.

Hier soir, malgré une alerte à l’orage, de généreux bénévoles ont lancé une campagne d’abonnements en accrochant des petites pancartes à toutes les portes du quartier. C’est un effort supplémentaire pour créer une communauté virtuelle crédible et active, qui permet aux citoyens du quartier de prendre le contrôle de l’information portant sur le Faubourg Contrecoeur.

Contrecoeur Express n’est pas le seul média d’information hyperlocal à voir le jour dans la région de Montréal. Il en existe déjà une douzaine éparpillés sur le territoire, tant en ville qu’en banlieue.

La philosophie qui anime tous ces médias est simple : au lieu d’être des consommateurs passifs, les gens participent à l’information. Ils sont ainsi des acteurs de la vie de leur quartier, parce qu’ils sont fiers d’y habiter. Dans ce contexte, n’hésitez pas à nous soumettre des idées et des sujets!

Comment s’abonner?

On peut s’abonner à l’infolettre de Contrecoeur Express, distribuée par courriel chaque mercredi, en cliquant sur le menu de la page d’accueil, en haut à droite. C’est sécuritaire et gratuit. Et nous ne vendons aucune adresse à qui que ce soit. On protège vos données!

Contrecoeur Express aimerait remercier Lucie, Fabienne, Maud, Claudine et Richard pour leur aide sportive à distribuer l’invitation à s’abonner.

Vos commentaires

Commentaires

  1. mcisol7@gmail.com' [email protected] dit :

    Je désire m’abonner à Contrecœur Expresse. Comment faire ?

    Merci de votre précieuse collaboration

    Solange

    1. Stéphane Desjardins dit :

      Bonjour. Vous n’avez qu’à aller sur le site de Contrecoeur Express et inscrire votre courriel, en haut, à droite, où c’est indiqué en rouge: « Inscrivez-vous à notre infolettre ». C’est confidentiel et ça ne prend que quelque secondes. Merci de nous lire!

  2. Lisemorin15@gmail.com' Nom d'utilisateur Lise Morin dit :

    Ca va être intéressant de savoir ce qui se passe dans notre milieu.

    1. Stéphane Desjardins dit :

      Notre quartier est plus riche qu’on le pense en bons sujets journalistiques. Merci de nous lire!

loading...