Publicité

Ce que les Angevins disent

Vie de quartier

48-rochaLe forum de développement social d’Anjou fut le point culminant d’une consultation de plusieurs mois menée par Le Rocha.

Avant d’être débattues samedi dernier (21 septembre) lors du forum, les propositions ont fait l’objet de consultations menées de longue haleine.

Le forum fut en fait le point culminant d’une opération de mobilisation qui dure depuis des mois. De février à juin, Le Rocha a mené une série de consultations sous la forme de visites de quartier, de Cafés angevins, de déjeuner-causeries avec divers intervenants et de sondages.

« Nous avons rejoint 900 personnes, qui nous ont donné leur opinion sur un grand nombre de sujets, explique Marie-Michèle Mondor, directrice générale par intérim du Rocha. Nous les avons regroupés en 19 thèmes sur le site internet du Rocha. Ce sont ces thèmes qui ont été soumis aux discussions et au vote durant le forum. »

Les 19 thèmes sont issus de cette consultation et ont été affichés au site internet du Rocha. Nous les reproduisons ici :

Emploi

Ce que les Angevins disent…

Les jeunes manifestent leurs inquiétudes face à la recherche d’un premier emploi. Ils sont en effet souvent amenés à chercher un emploi à l’extérieur du quartier. Par ailleurs, les compétences et les diplômes des nouveaux arrivants sont souvent peu reconnus. Alors qu’Anjou possède le 2e plus grand parc d’affaire de Montréal, les opportunités d’emploi semblent mal connues par les Angevins. Ils souhaitent voir se tisser davantage de liens entre les chercheurs d’emploi et la communauté d’affaires.

Les enjeux identifiés par les citoyens :

Accès facilité à un premier emploi, en particulièrement pour les jeunes et les immigrants. Création de liens entre les employeurs locaux et les chercheurs d’emploi.

Environnement

Ce que les Angevins disent…

Les Angevins souhaitent voir plus de verdure dans leur environnement, entre autres pour réduire les îlots de chaleur et leurs impacts. Les parcs sont des lieux que les citoyens souhaitent occuper davantage. Repenser leur aménagement favoriserait l’utilisation des parcs : jeux pour les adolescents, tables pour pique-niquer, toits ou ombre pour se protéger du soleil, chalets de parc et toilettes accessibles à l’année, etc. L’entretien des installations, mais aussi la propreté dans les parcs sont des points d’amélioration également mentionnés. Les Angevins souhaitent qu’on accorde plus d’importance à sensibiliser la population aux pratiques éco-responsables, dont le recyclage et le compostage.

Les enjeux identifiés par les citoyens :

Diminution de la présence d’îlots de chaleur à Anjou et besoin de verdissement

Amélioration au niveau des pratiques éco-responsables

Entretien et aménagement adéquat des parcs pour répondre aux besoins de l’ensemble de la population

Vie de quartier

Ce que les Angevins disent…

Les citoyens désirent bâtir des relations harmonieuses entre les différents groupes de la population et briser les barrières des cultures et des générations. Les Angevins souhaitent favoriser le voisinage et les rencontres entre les résidents d’un même secteur pour encourager la tolérance et la communication. Les lieux de rassemblement et des activités mobilisatrices sont souhaitées par les Angevins. Plusieurs propositions sont nommées : retour du Anjou-Courons, clubs de bon voisinage, activités spontanées ouvertes à tous dans les parcs, et autres. De plus, les citoyens souhaitent un centre communautaire où plusieurs organismes et activités récréatives seraient réunis sous un même toit.

Les enjeux identifiés par les citoyens :

Relations harmonieuses de bon voisinage entre Angevins et un mieux vivre ensemble

Existence et utilisation de lieux de rassemblement pour favoriser une vie de quartier dynamique

Éducation

Ce que les Angevins disent…

Les familles sont préoccupées par les difficultés à obtenir un service de garde de qualité et à coût abordable pour leurs enfants. Les familles nouvellement immigrées sont particulièrement confrontées à ce problème. L’absence d’un service de garde peut avoir des impacts sur l’obtention d’un emploi, l’intégration sociale des enfants et leur développement langagier.

L’enjeu identifié par les citoyens :

Meilleur accès aux places en garderie, avec une attention particulière aux familles immigrantes nouvellement arrivées

Aménagement urbain

Ce que les Angevins disent…

Les citoyens déplorent le peu de commerces d’alimentation à proximité des zones habitées, particulièrement dans le secteur du Bas-Anjou. De plus, les prix dans les seuls commerces existants sont considérés très élevés. Les participants croient que certaines artères commerciales, particulièrement Jarry, Joseph-Renaud et Chaumont doivent être revitalisées pour devenir le centre de la vie culturelle et sociale des secteurs résidentielles situés autour des dites artères. La présence de commerces de proximité présentant des produits diversifiés est souhaitée.

Les enjeux identifiés par les citoyens :

Présence accrue de commerces d’alimentation de proximité dans chacun des secteurs résidentiels d’Anjou

Revitalisation économique et sociale des artères commerciales angevines, particulièrement Chaumont, Joseph-Renaud et Jarry

Loisirs

Ce que les Angevins disent…

Les citoyens souhaitent pratiquer des activités physiques à proximité de leur logement. Par manque d’installations ou de disponibilité des plages horaires, les Angevins doivent se rendre dans d’autres quartiers pour pratiquer un sport (tel que la natation ou la course) ou simplement pour s’entraîner dans un centre sportif. De plus, les Angevins déplorent le manque de loisirs particulièrement pour les jeunes et pour les adultes entre 25 et 50 ans. Les citoyens souhaitent l’organisation d’activités rassembleuses pour différents groupes de la population, mais également dans les différents secteurs de l’arrondissement, dont le Haut-Anjou.

Les enjeux identifiés par les citoyens :

Meilleur accès aux loisirs en tenant compte des besoins des différents groupes de la population : enfants, adolescents et adultes entre 25-50 ans et Haut-Anjou

Installations sportives plus accessibles en augmentant leur nombre, ajustant leur localisation et en adaptant leur fonction

Transport

Ce que les Angevins disent…

Les angevins éprouvent de la difficulté à circuler à l’intérieur du territoire. La division du territoire par les deux autoroutes (40 et 25) est mentionnée à plusieurs reprises comme cause de difficultés d’accès. La connexion vers les autres quartiers est une préoccupation et le projet de prolongement de la ligne bleue du métro vers Anjou amène de grands espoirs. De plus, certains aimeraient que la fréquence des autobus soit améliorée, particulièrement pour la ligne 85. Les citoyens désirent également faciliter les transports actifs : à vélo et à pied principalement. Certaines rues ne semblent pas sécuritaires ou sont difficiles à emprunter autrement qu’en voiture. Plusieurs citoyens souhaitent que le réseau routier soit plus convivial pour les piétons et les cyclistes.

Les enjeux identifiés par les citoyens :

Sécurité et aménagement adéquat pour favoriser le transport actif

Déplacements facilités à l’intérieur du territoire angevin et vers les autres quartiers

Logement

Ce que les Angevins disent…

Plusieurs personnes subissent de la discrimination quand vient le temps de louer un appartement : soit parce qu’elles sont immigrantes, qu’elles ont des enfants ou pour d’autres raisons. Le coût des logements est élevé dans le quartier et l’accès à une première propriété est difficile, même pour des familles à revenu moyen. Les familles quittent donc le quartier en quête d’un logement plus abordable. Au niveau du logement social, certains angevins ont une perception négative de ce type d’habitation et on connait mal la différence entre une coopérative, un OBNL ou un HLM.

L’enjeu identifié par les citoyens :

Meilleur accès à une habitation adéquate et de qualité, particulièrement pour les familles

Culture

Ce que les Angevins disent…

Les Angevins déplorent le manque de lieux pour diffuser les arts et la culture dans leur quartier. Maison de la culture, cinéma, théâtre, bistro culturel : les idées ne manquent pas. Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, les Angevins souhaitent également avoir la possibilité de mieux connaître les artistes locaux et pouvoir jouir de prestations artistiques intéressantes sans avoir à se déplacer au Quartier des spectacles au centre-ville de Montréal.

L’enjeu identifié par les citoyens :

Création d’espaces de diffusion culturelle à Anjou

À lire également: Grand succès du forum d’Anjou

 

 

Vos commentaires

Commentaires

  1. Stéphane Desjardins dit :

    Merci de nous lire!

loading...