Publicité

L’agriculture urbaine en plein essor dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve!

Communiqués, Environnement

agriculturelogo_communiqueMontréal, le 13 septembre 2013 – M. Réal Ménard, maire de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve et responsable du transport au comité exécutif, était heureux de faire le point sur les différents projets d’agriculture urbaine qui sont en pleine effervescence dans l’arrondissement, lors d’une conférence de presse qui avait lieu ce matin au potager La Fontaine, situé au 6120, rue La Fontaine.

«Dans l’arrondissement, nous offrons aux citoyens l’accès à 12 jardins communautaires, lesquels totalisent pas moins de 1 052 lots cultivables. Parmi les arrondissements qui mettent à la disposition des citoyens des jardins communautaires à Montréal, c’est d’ailleurs Mercier–Hochelaga-Maisonneuve qui offre le plus grand nombre de jardinets pour la culture potagère. En plus, nous dénombrons 29 jardins collectifs ou éducatifs, dont 8 nouveaux projets répartis sur l’ensemble de notre territoire qui ont été mis sur pieds en 2013. Ces lieux sont d’importants vecteurs d’éducation environnementale et d’intégration sociale dans l’arrondissement, en plus de procurer ressources alimentaires et îlots de fraîcheur pour l’ensemble de la communauté. Ils ne seraient pas réalisables sans l’apport de nos organismes partenaires, nos bénévoles et les citoyens qui s’y impliquent, à qui je dis un grand merci ! », s’est exprimé M. Ménard.

Parmi ces jardins collectifs réalisés en 2013, certains se démarquent, notamment :

  • le jardin Aylwin qui regorge de végétaux alors que c’était un terrain laissé à l’abandon depuis plusieurs années;

  • le jardin du CSSS Rousselot, adapté pour les personnes à mobilité réduite et ayant une déficience intellectuelle;

  • le jardin Édouard-Montpetit qui a permis de verdir la cour intérieure de l’école Édouard-Montpetit.

Il est aussi à noter que le nouveau jardin communautaire de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (IUSMM) est situé à l’angle des rues de Marseille et du Trianon, réalisé en partenariat avec l’IUSMM. En plus d’offrir un endroit supplémentaire où les gens peuvent cultiver leurs fruits et légumes en ville, ce jardin qui offre 85 jardinets se distingue par sa triple mission : ouverture à la communauté, réinsertion sociale et meilleure accessibilité aux fruits et légumes frais pour les personnes démunies. Dix bacs supplémentaires seront également ajoutés au jardin Monsabré en 2014.

Les différents acteurs des organismes qui collaborent à ces projets d’agriculture urbaine étaient sur place, notamment : les éco-quartiers Hochelaga, Louis-Riel, Maisonneuve–Longue-Pointe et Tétreaultville, Y’a quelqu’un l’aut’bord du mur et Sentier urbain. Des participants du Groupe d’entraide de Mercier-Ouest (GEMO) offraient une dégustation de fruits et légumes cultivés au potager La Fontaine.

Source : Julien Archambault, Chargé de communication

Arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve

Vos commentaires
loading...