Publicité

Élections et zone commerciale : un chantier au printemps jugé irréaliste

Économie, Élus, Vie de quartier
Zone commerciale Faubourg Contrecoeur

Personne ne veut se commettre quant à un lancement du chantier de la zone commerciale du Faubourg Contrecoeur au printemps prochain. (photo: Stéphane Desjardins)

Les deux principales formations politiques jugent irréaliste de promettre un décollage au printemps du chantier de la zone commerciale. 

Mardi, nous avons expédié un questionnaire à toutes les formations politiques qui présentaient des candidats à la mairie de l’arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve, ainsi qu’au district de Tétreaultville. Voici leurs réponses sur la question du logement dans le Faubourg Contrecoeur.

Tous les partis ont répondu à nos interrogations concernant le développement du Faubourg Contrecoeur, sauf celui de Denis Coderre.

Gaëtan Primeau, candidat dans Tétreaultville de la Coalition Montréal (Marcel Côté), souhaite vivement que le développement de la zone se fasse dans les meilleurs délais. « Mais il faut qu’on nous présente des projets. Sans projet provenant des promoteurs, on ne peut pas avancer. Mais je suis persuadé qu’on va recevoir un projet d’ici six mois. Ils n’ont qu’à le présenter : nous sommes très favorables. »

Le développement de la zone commercial intéresse vivement les promoteurs. Mais ceux-ci jugent irréaliste le zonage actuel des cases de stationnement de la future zone.

Un comité de résidents du Faubourg réclame que le chantier de la zone commerciale soit tout de même lancé dès le printemps 2014. Gaëtan Primeau n’y croit pas. « C’est facile à dire qu’on veut que le chantier décolle au printemps, mais les promoteurs doivent nous présenter leurs plans. On doit les étudier et organiser une consultation publique. Ensuite, il faut aller au conseil municipal pour modifier le zonage. Ça va prendre au minimum huit mois à partir du moment où un promoteur dépose son projet, que ce soit Catania ou un autre. »

Intégrité Montréal (Michel Brûlé) ne dit pas un mot sur ses intentions concernant la zone commerciale. Le candidat Marc Tremblay en fait seulement une « priorité à court terme ».

Jonathan Talla, candidat de Vrai Changement – Mélanie Joly dans Tétreaultville, veut d’abord prendre connaissance du dossier et en discuter avec toutes les parties avant de prendre position. Mais il « veut porter la voix de mes concitoyens auprès de la ville et faire avancer les choses. »

Du côté de Pierre Lessard-Blais, candidat à la mairie, et Suzie Miron, candidate de Projet Montréal (Richard Bergeron) dans Tétreaultville, « il serait irresponsable de promettre que le chantier de la zone commerciale décollera au printemps. Le développement de cette zone commerciale est essentiel pour la qualité de vie des citoyens du Faubourg Contrecoeur et pourtant, l’administration de Réal Ménard a négligé sa planification. Aujourd’hui, la solution n’est pas simple. Nous souhaitons développer cette zone commerciale le plus rapidement possible et y retrouver des commerces favorisant l’achat de tous les items nécessaire pour la vie quotidienne, ce qui inclut une alimentation saine. Idéalement, l’achat local serait valorisé par ces commerces. »

Vos commentaires
loading...