Publicité

Ève Péclet: Commençons dès maintenant le ménage au sénat!

Éditoriaux
senat

peclet_eve_01La fin de la session parlementaire en juin 2013 a été plus que mouvementée, avec l’éclatement de plusieurs scandales au Sénat.

Les Canadiens ont appris que plusieurs sénateurs conservateurs avaient utilisé des fonds publics pour leurs déplacements personnels et avaient aussi violé les règles concernant leur déclaration de résidence.

La sénatrice Pamela Wallin a dû rembourser plus de 100 000 $ en frais de déplacement alors que le sénateur Mike Duffy a reçu de la main de l’attaché de Stephen Harper un chèque de 90 000 $ pour rembourser ses dépenses personnelles. Le Sénat a toujours été une institution anti-démocratique composée de personnes nommées par le premier ministre pour de simples raisons partisanes, ça, nous le savons depuis des lustres.

Dans les derniers mois, les citoyens de ma circonscription et l’ensemble des Canadiens ont pu se rendre compte du manque total de transparence entourant les activités des sénateurs et du laxisme dans la reddition de comptes. Vous avez pu constater à quel point le non-respect des règles d’éthique était imbriqué dans la tradition du parti conservateur non seulement au Sénat, mais au sein même de l’entourage du premier ministre.

C’est pourquoi nous avons décidé de prendre les choses en mains au NPD. Nous avons lancé une campagne sur l’abolition du Sénat!

À la fin du printemps et durant l’été, j’ai fait du porte-à-porte avec mon équipe pour vous entendre sur le sujet. Nous avons été à votre rencontre pour vous faire signer notre pétition. Les gens de La Pointe-de-l’Île que nous avons rencontrés étaient outragés du comportement des sénateurs qui avaient profité indûment du système. Ces citoyens de tous les âges et de toutes les conditions remettaient en cause le bien-fondé du Sénat, cette institution archaïque, élitiste, formée de non-élus, véritable nid à nominations partisanes.

J’invite ceux et celles qui voudraient signifier leur mécontentement concernant le Sénat à visiter mon site Internet (evepeclet.npd.ca) et à cliquer sur le cadre « Abolissons le Sénat ».

Débutons dès maintenant le ménage au Sénat

Avant même la reprise des travaux parlementaires, le NPD a demandé aux vieux partis de mettre fin au travail partisan au Sénat. Nous, les néo-démocrates, proposons des mesures visant à venir à bout de la partisanerie et à rehausser le niveau de la reddition de comptes au Sénat.

Dès maintenant, il faut mettre en place des mesures afin de faire le ménage au Sénat. Les conservateurs se traînent les pieds dans le dossier de la réforme démocratique. Les libéraux continuent de défendre le statu quo au Sénat.

Bien que nous souhaitions l’abolition du Sénat, nous pensons qu’il faut agir dès maintenant pour améliorer la reddition de comptes. Si les autres partis acceptent de travailler avec nous, nous pourrons amorcer ce travail dans le cadre de la nouvelle prochaine session.

La proposition du NPD se résume ainsi :

—           Limiter les activités partisanes des sénateurs;

—           Établir un seul code de conduite et nommer un seul Commissaire à l’éthique;

—           Resserrer les règles sur les voyages du Sénat.

Depuis trop longtemps, les sénateurs conservateurs et libéraux profitent du Sénat pour faire du travail partisan sur le dos des contribuables. Ça suffit! Les Québécois et les autres Canadiens en ont assez et exigent une action immédiate. Le NPD est à leur écoute.

Les opinions émises dans les blogues sont celles de leurs auteurs et non celles de Pamplemousse.ca.
Vos commentaires
loading...