Publicité

Ève Péclet: En avez-vous assez de payer pour payer?

Éditoriaux
Deux commutateurs de réseau avec fils CAT5. (photo: ShakataGaNai, Wiki Commons)
Deux commutateurs de réseau avec fils CAT5. (photo: ShakataGaNai, Wiki Commons)

peclet_eve_01« En avez-vous assez de payer pour payer? », demande la députée de La Pointe-de-l’Île Ève Péclet.

Un bon nombre d’entreprises de services (internet, câble, téléphone, etc.) exigent de leurs abonnés de payer des frais mensuels de quelques dollars s’ils désirent recevoir leurs factures par la poste. Ces compagnies, pourtant très rentables, n’hésitent pas à faire payer des frais additionnels à leurs usagers pour que ces derniers puissent payer leurs factures.

« Récemment, j’ai rencontré une centaine d’aînés de la Résidence Soleil de Pointe-aux-Trembles. Lors de ce dîner-conférence, j’ai abordé des sujets comme les frais imposés par les entreprises aux personnes qui désirent recevoir leurs factures par la poste, les taux d’intérêt abusifs sur les cartes de crédit, la sécurité des aînés, le coût élevé des médicaments, la protection des pensions et de la sécurité de la vieillesse », souligne Mme Péclet.

Le gouvernement Harper refuse, entre autres choses, de mettre fin à cette pratique injuste qui consiste à faire « payer pour payer ». Ces frais affectent notamment les personnes à faible revenu qui n’ont pas accès à l’internet, les gens qui ne sont pas tout à fait à l’aise avec le paiement en ligne, les aînés, mais aussi les familles de la classe moyenne.

« Plusieurs personnes de la circonscription ont un revenu fixe, ou sont de petits salariés, le budget de nombreuses familles est serré. Chaque dollar compte et que l’on ne devrait jamais devoir payer pour obtenir ses factures » fait remarquer l’élue néo-démocrate. Elle rappelle que l’équipe du NPD propose comme solution, l’abolition sur les frais injustes imposés par des entreprises à ceux qui demandent une version papier de leurs factures.

« Trouvez-vous injuste d’avoir à payer pour recevoir vos factures par la poste? Si oui, je vous invite à passer à mon bureau de circonscription (12500, boulevard Industriel Montréal/Pointe-aux-Trembles) pour signer la pétition “Arrêter de payer pour payer!” ou encore à compléter, et à nous retourner, la fiche réponse paraissant dans le dernier imprimé que nous avons envoyé dans les domiciles et entreprises de La Pointe-de-l’Île », de conclure l’élue fédérale.

Les opinions émises dans les blogues sont celles de leurs auteurs et non celles de Pamplemousse.ca.
Vos commentaires
loading...