Publicité

Laurendeau construit ses dernières maison de ville

Économie, Vie de quartier
Laurendeau construira trois bâtiments, les 15, 16 et 17, abritant 22 unités au total. Celles du centre, de trois chambres à coucher (superficie approximative de 1480 p.c.) se vendront autour de 349 000$. (photo: Stéphane Desjardins)
Laurendeau construira trois bâtiments, les 15, 16 et 17, abritant 22 unités au total. Celles du centre, de trois chambres à coucher (superficie approximative de 1480 p.c.) se vendront autour de 349 000$. (photo: Stéphane Desjardins)

Habitations Laurendeau vient de lancer la construction et les ventes de la phase II, la dernière, des maisons de ville dans le Faubourg Contrecoeur.

Ces maisons de ville, ou « maisons californiennes », sont érigées sur les rues Claude-Masson et Robitaille. Laurendeau construira trois bâtiments, les 15, 16 et 17, abritant 22 unités au total. Deux bâtiments se feront face et seront séparés par une allée piétonne, qui donnera sur Claude-Masson. Le troisième donnera sur le « fond de bouteille » de la rue Robitaille, juste au nord de Claude-Masson.

« Nous avons commencé les travaux de fondation. On essaie de prendre de l’avance et de les terminer avant le gel, explique Marc Laurendeau, co-propriétaire du constructeur. Pour les structures, on les érigera en fonction de la progression des ventes. Mais nous aimerions être prêts pour effectuer la finition dès cet hiver. On espère briqueter au printemps. »

Marc Laurendeau sait qu’il ne livrera pas les 22 unités dès cet hiver. Mais il veut terminer le projet à l’automne 2014. « Ce serait bien que tout soit habité à Noël 2014, dit-il. Ce qui nous encourage, c’est que les ventes vont très bien. »

En fait, il ne reste que quelques unités de centre encore à vendre dans les immeubles existants, qui seront toutes livrées en mars. Les unités de coin ou de façade sont toutes vendues. Les ventes des nouvelles unités seront lancées cette semaine. Habitations Laurendeau espère obtenir ses permis de bâtir au même moment.

Pour les familles

Les unités de centre comporteront trois chambres à coucher sur une superficie approximative de 1480 pieds carrés. Elles se vendront autour de 349 000$. Les maisons de ville situées aux extrémités seront offerte autour de 389 000$. Les plans sont déjà affichés au site internet du constructeur.

Maisons de ville Laurendeau

Habitations Laurendeau a commencé à creuser pour pouvoir couler les fondations avant le gel. (photo: Stéphane Desjardins)

« Le prix n’est pas encore fixé car nous devons nous ajuster à de nouvelles normes de construction, explique Marc Laurendeau. Notamment pour les plafonds des garages, ainsi que pour la ventilation et l’isolation. »

Contrairement à la phase précédente, la terrasse, qui couvre l’allée donnant accès aux garages, sera en béton et non en bois, selon le nouveau règlement municipal. Ce qui gonfle légèrement le coût de construction. La superficie de la terrasse est de 15 X 20 pieds, celle de la cour arrière est de 15 X 15 pieds.

Aide financière

Les acheteurs pourront se qualifier au programme d’accession à la propriété offert par la Ville de Montréal, qui permet un remboursement du prix d’achat variant entre 4500$ et 12 500$ par unité, selon la taille des ménages et des unités ainsi que leur prix.

Par exemple, une famille comptant un enfant de moins de 18 ans achetant une unité de trois chambres à coucher d’une superficie nette de plus de 1033 pieds carrés (96m2) se qualifiera pour l’aide maximale si le prix d’achat ne dépasse pas 360 000$.

Celle-ci est accordée en deux volets. Une fois que l’acheteur a pris possession de la propriété et qu’il a envoyé tous les documents requis à la Ville, il pourra recevoir l’aide financière allant jusqu’à 12 000$ au bout de plusieurs semaines. L’acheteur doit fournir une preuve de superficie nette qui est inscrite dans le certificat de localisation.

De plus, lorsque l’acheteur a payé son compte de droit de mutation (taxe de Bienvenue), il peut s’attendre à un remboursement complet de cette facture environ un mois après l’avoir payée. La Ville s’occupe de la transaction, qui est gérée de manière électronique. Par contre, l’acheteur doit s’attendre à ce que plusieurs mois passent avant de recevoir le compte. Un délai qui peut atteindre de neuf à douze mois dans certains cas. Pour bénéficier de cette aide, l’acheteur doit par contre s’engager à demeurer propriétaire-occupant pendant trois ans.

Vos commentaires
loading...