Publicité

Parc Carlos d’Alcantara : on ensemence le gazon

Environnement, Vie de quartier
gazon parc d'Alcantara

Des travailleurs procèdent à l’hydroensemencement du gazon du parc d’Alcantara. (photo: Stéphane Desjardins)

Les travaux dans le parc Carlos d’Alcantara avancent rondement. On ensemence actuellement le gazon.

Vers 13h, mardi (8 septembre), le personnel de la société N. Brouillette procédait à l’hydroencemencement des surfaces du parc d’Alcantara qui ne sont pas déjà recouvertes de tourbe.

L’hydroencemensement fait appel à un jet à haute pression d’un mélange d’eau, de semences, d’engrais et d’un liant. Il s’agit d’un procédé habituellement de 30% à 50% moins dispendieux que la pose de tourbe. Il permet d’éviter que les oiseaux mangent une grande partie des graines épandues lors d’un ensemencement à sec, ou que des plaques de gazon se détachent pour cause d’incompatibilité avec le sol existant et la terre contenue dans la tourbe.

Signalons que les travaux se poursuivent dans le parc d’Alcantara malgré que son inauguration officielle ait eu lieu par une fête tenue le 28 septembre dernier, comme nous l’écrivions ici. Cette fête fut d’ailleurs un énorme succès.

Ce jour-là, la surface de caoutchouc n’avait pas été posée sur le béton des jeux d’eau ou sur le terrain de basketball. Il reste encore quelques modules à installer ici et là et du paysagement à terminer. Les travaux, qui ont été retardés par la grève de la construction de l’été dernier, pourraient se terminer au printemps si le froid se fait hâtif d’ici quelques semaines.

Le parc occupe une superficie d’un peu plus de 400 000 pieds carrés (ou près de 45 000 mètres carrés). Son aménagement a coûté 3,6M$, une facture entièrement assumée par la ville centre. Le chalet a coûté environ 700 000$ et l’aménagement du parc, entre 2,6 et 2,7M$.

Il reste à raccorder la piste cyclable qui fait le tour du parc d’Alcantara à la future piste qui sera aménagée directement sur la rue Contrecoeur. Cette piste devrait être reliée à celle qui est située dans Anjou et qui longe le parc Roger-Rousseau, juste au nord du Faubourg Contrecoeur. La piste devrait passer dans le boisé situé derrière les immeubles de la rue Claude-Masson (à l’est, près de la carrière Lafarge). Un autre axe cyclable devrait relier le parc d’Alcantara à la Promenade Bellerive.

Le conseiller Gaëtan Primeau a confié à Contrecoeur Express que les fonctionnaires de la ville centre, qui pilotent ces nouvelles pistes cyclables, consultent régulièrement ceux de l’arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve sur le sujet. Mais il est impossible à l’heure actuelle de savoir quand ces pistes seront implantées. « D’ici un an ou deux, nous l’espérons. On dépend entièrement de la ville centre et ils ne nous tiennent pas informés à l’avance de ces développements », conclut M. Primeau.

Vos commentaires
loading...