Publicité

Paulina Ayala : Une richesse locale, Seconde vie de Justin

Éditoriaux
« J’ai compris, en l’espace d’un instant, ce que venaient réellement chercher les citoyens qui affluent au centre d’aide chaque lundi : un sourire et de la chaleur humaine. » (photo: bureau de Paulina Ayala)
« J’ai compris, en l’espace d’un instant, ce que venaient réellement chercher les citoyens qui affluent au centre d’aide chaque lundi : un sourire et de la chaleur humaine. » (photo: bureau de Paulina Ayala)

Il faisait gris, lundi matin, il pleuvait, même. Et pourtant, lorsque j’ai mis les pieds dans le petit local de la rue De Grosbois, occupé par la Société Saint-Vincent de Paul St-Justin, j’ai été accueillie par une vague de chaleur. J’ai compris, en l’espace d’un instant, ce que venaient réellement chercher les citoyens qui affluent au centre d’aide chaque lundi : un sourire et de la chaleur humaine.

J’ai découvert que le lundi matin, c’est la frénésie habituelle au centre d’entraide de la SSVP. Les citoyens viennent profiter des extraordinaires aubaines qui leur sont offertes par l’équipe de bénévoles qui s’évertue avec fierté à assurer ce service devenu essentiel pour tant de familles.

Lorsque j’arrive, ils sont plus d’une dizaine, à bourdonner autour des clients venus dépouiller les étalages. Parmi eux, il y a Diane Pellerin, la présidente de la SSVP. C’est elle qui, au cours des dernières années, a entrepris de renouveler l’image de la boutique : en repensant la présentation des produits, en organisant le travail des bénévoles afin que le « système » permette de trier les sacs de vêtements et objets offerts par les citoyens. Diane est fière du service qu’elle assure à la population et ça parait. L’endroit transpire la fierté.

En ce lundi, elle est accompagnée de Luc Brodeur, trésorier de la SSVP. Luc croit que la communauté doit s’unir en soutien aux activités de la SSVP et il a bien raison.

Paulina AyalaVers midi, les étalages se sont vidés de moitié. Les bénévoles sont satisfaits de constater que les items qu’ils avaient identifiés comme « de bons vendeurs » ont en effet trouvé preneur en moins de quelques heures.

Tout ça sera à recommencer lundi prochain. Un nouvel arrivage de dons sera savamment trié et présenté par l’équipe de Diane Pellerin.

Que pouvons-nous faire pour soutenir cette merveilleuse équipe ? Nous pouvons donner, ce que nous gardons précieusement pour le moment choisi. Pourquoi pas maintenant ? Offrez en ayant l’assurance que Mme Pellerin et son équipe en tireront tous les bénéfices possibles pour la communauté.

Aussi, achetez ! Laissez-vous tenter par les aubaines et les idées cadeau qui s’entassent sur les étalages bien garnis de la boutique de la SSVP. Les bénévoles nous disent être très heureux lorsque de nouveaux clients choisissent leur échoppe plutôt que le Wall-Mart.

Société Saint-Vincent de Paul

Conférence St-Justin

8830, rue De Grosbois, Anjou

514-356-9541

Les opinions émises dans les blogues sont celles de leurs auteurs et non celles de Pamplemousse.ca.
Vos commentaires
loading...