Publicité

Zone commerciale exigée pour avril 2014

Économie, Élus, Vie de quartier
La future zone commerciale se fait attendre. Mais l'attente est trop longue au goût des résidents du Faubourg Contrecoeur. (photo: Stéphane Desjardins)
La future zone commerciale se fait attendre. Mais l’attente est trop longue au goût des résidents du Faubourg Contrecoeur. (photo: Stéphane Desjardins)

Excédés par les délais, des citoyens du Faubourg Contrecoeur exigent que le lancement des travaux de la zone commerciale du projet ait lieu au plus tard le premier avril 2014.

Une quinzaine de citoyens du Faubourg Contrecoeur ont lancé un nouveau Comité de milieu de vie à l’invitation de Solidarité Mercier-Est. Mardi soir (8 octobre), ils se réunissaient au CLSC de la Pointe-de-l’Île avec la ferme intention de se donner une voix pour mieux faire connaître leurs préoccupations et leurs revendications. Et aussi harmoniser les relations de bon voisinage.

Ce nouveau comité, entièrement composé de citoyens, ne doit pas être confondu avec le Comité de relations communautaires Contrecoeur, où siègent des élus, des représentants de Catania et des citoyens du Faubourg et des quartiers limitrophes. La dernière réunion de ce comité a eu lieu le 30 septembre (v. autre texte).

La zone commerciale se fait attendre

La préoccupation numéro un des citoyens du nouveau Comité de milieu de vie : la zone commerciale. Excédés par les délais et l’imbroglio bureaucratique entre l’arrondissement et la ville-centre (v. notre autre texte), ils veulent que ça bouge! Ils reconnaissent que les élus de l’arrondissement font leur possible pour faire avancer le dossier, mais les délais sont devenus insupportables.

« Nous faisons confiance aux élus, mais à un moment donné, il faut des engagements clairs », ont-ils souligné à Contrecoeur Express. Ils exigent donc que le lancement des travaux se fasse au plus tard le premier avril 2014.

Le problème du stationnement

D’autre part, les représentants d’une coopérative et plusieurs propriétaires de condos et de maisonnettes ont témoigné des nombreux problèmes de stationnement vécus dans le Faubourg Contrecoeur. À certains endroits, la signalisation ne fait carrément pas de sens. Ailleurs, c’est l’espace alloué aux arrêts d’autobus, qui soustrait un grand nombre d’espaces de stationnement sur rue, qui pose problème. Certains considèrent que les arrêts d’autobus sont mal configurés.

De plus, la gestion des stationnements et de certaines allées piétonnes et espaces communs, partagés entre coops et condos, sont marqués par des problèmes de définition de propriété, de déneigement et d’entretien. Plusieurs se plaignent que les stationnements des immeubles en copropriété se transforment en terrains de jeux : des véhicules ont même été endommagés. Un problème qui va peut-être se résorber avec l’ouverture du parc Carlos d’Alcantara.

On note aussi quelques vols dans les voitures et sur les terrains. Mais, règle générale, les citoyens du Faubourg sont assez satisfaits de leur sort.

Coups de cœur

Solidarité Mercier-Est avait organisé une fête de quartier le 20 juin dernier, à l’angle des rues Jean-Pierre-Ronfard et Contrecoeur. Plus de 300 personnes se sont présentées, dont une centaine d’enfants.

Les organisateurs en ont profité pour faire un mini-sondage auprès des citoyens du Faubourg. Les coups de cœur qui en ont ressorti :

• 34% apprécient la tranquillité du Faubourg;

• 24% adorent son caractère familial;

• 21 % souligne son caractère abordable dans un contexte d’accession à la propriété;

• 16% apprécie la proximité du centre-ville;

• 5% aiment les coopératives.

Et les principales préoccupations des résidents, tirées de ce sondage :

• 27% veulent plus de services, notamment la zone commerciale et un CPE;

• 32% ont hâte à l’ouverture du parc d’Alcantara (ce qui arriva trois mois plus tard);

• 16% déplorent le retard du développement du Faubourg dans son ensemble;

• 10% soulignent la mauvaise réputation du Faubourg (corruption, vols);

• 5% se plaignent de la desserte des autobus de la STM.

Le comité va se revoir

Les citoyens ont convenu de se revoir à la mi-novembre. Ils ont déjà quelques projets dans leurs cartons d’ici là.

Si vous êtes intéressés à vous impliquer, si vous avez des préoccupations et vous voulez vous faire entendre quant au développement du Faubourg Contrecoeur, saisissez votre chance! Communiquez avec Andrée-Anne Cadieux, chargée d’actions chez Solidarité Mercier-Est, en composant le 514-356-1917, poste 25, ou en envoyant un courriel.

Vos commentaires

Commentaires

  1. gabriel-potvin@hotmail.com' gabriel potvin dit :

    Qu’est-ce qu’il commence à construire sur le coin de contrecoeur et sherbrooke à coté du CLSC dans la zone commerciale? Depuis hier il y a des pelles mécaniques qui creuse.

    1. Stéphane Desjardins dit :

      Effectivement, je suis sur cette affaire. J’ai appelé mes sources et j’attends un retour d’appel. Je vous tiens au courant! Merci

      1. gabriel-potvin@hotmail.com' gabriel potvin dit :

        Merci, je suis impatient de découvrir!

    2. gabriel-potvin@hotmail.com' gabriel potvin dit :

      À la ville, section des permis, ils m’ont mentionné qu’il s’agit d’un décontaminage de terrain. Un pas de plus vers la construction de cette zone commerciale

      1. Stéphane Desjardins dit :

        Vous faites un bon journaliste!

loading...