Publicité

Zone commerciale : pas avant l’automne 2014… au mieux

Économie, Élus, Vie de quartier
La future zone commerciale, l'été dernier, angle Sherbrooke et Contrecoeur. On y a mené des travaux de décontamination. (photo: Stéphane Desjardins)
La future zone commerciale, l’été dernier, angle Sherbrooke et Contrecoeur. On y a mené des travaux de décontamination. (photo: Stéphane Desjardins)

 

Zone commerciale du Faubourg Contrecoeur

Le développement de la zone commerciale du Faubourg Contrecoeur ne se fera pas avant l’automne 2014 selon les scénarios les plus optimistes. (photo: Stéphane Desjardins)

Il faudra attendre à l’automne 2014 ou l’hiver 2015 pour le décollage du développement de la zone commerciale du Faubourg Contrecoeur. Et il s’agit d’un scénario optimiste.

C’est ce qui ressortait des discussions du Comité de relations communautaires Contrecoeur, dont la dernière réunion a eu lieu lundi soir (30 septembre). Les procès-verbaux de ce comité sont consignés à la Société d’habitation et de développement de Montréal (SDHM). Il regroupe des citoyens du Faubourg et des quartiers voisins, ainsi que des représentants de l’arrondissement de Mercier Hochelaga-Maisonneuve, de Solidarité Mercier-Est et des promoteurs, dont Cantania.

Les représentants de l’arrondissement ont souligné que d’intenses discussions ont lieu depuis des mois entre Catania, des commerçants intéressés à s’établir dans la zone commerciale et la Ville, au sujet du zonage de cette zone. Les négociations achoppent sur la question du stationnement. Le zonage actuel ne satisfait pas aux normes commerciales. Il est actuellement fixé à un peu plus d’une place par 1000 pieds carrés d’espace de magasin. Les commerçants réclament quatre ou cinq places!

La ville centre veut diminuer les îlots de chaleur liés aux stationnements de surface, mais le Faubourg est à un jet de pierre des vastes stationnements des Galeries d’Anjou, de la Place Versailles et des commerces de Pointe-aux-Trembles.

« C’est clairement une priorité pour nous, mais il faut encore négocier avec la ville-centre », a révélé le conseiller de Tétreaultville, Gaëtan Primeau.

Zone Commerciale du Faubourg Contrecoeur

Les négociations entre la Ville et les commerçants intéressés à s’établir dans la zone commerciale achoppent sur la question du stationnement. Le zonage actuel ne satisfait pas aux normes de l’industrie du commerce de détail. (photo: Stéphane Desjardins)

Ce dernier explique qu’il faudra ainsi amender le règlement de zonage. Ce qui nécessitera des délais de huit à dix mois, en tenant compte des consultations publiques. Ensuite, si les changements demandés au zonage sont adoptés au conseil municipal, le promoteur devra soumettre son projet pour étude. De nouveaux délais sont donc à prévoir. Entretemps Catania, qui est l’actuel propriétaire du terrain, pourrait fort probablement l’avoir vendu à un autre promoteur.

Selon les scénarios les plus optimistes, la construction pourra commencer à l’automne 2014 ou à l’hiver 2015.

Les tempos devront attendre

Un citoyen a réclamé au comité l’installation de tempos dans le Faubourg.

Les représentants de l’arrondissement ont expliqué qu’une telle demande nécessite un amendement au zonage, ce qui risque de prendre des années. Un tel amendement nécessite le gel complet de tout développement immobilier dans l’ensemble du Faubourg, ce que les autorités se refusent à considérer.

Car un tel arrêt pourrait durer un an, le temps de mener des consultations et d’adopter l’amendement au conseil municipal. Ce qui pourrait compromettre le développement du Faubourg, qui ralentit depuis quelques semaines, à l’instar de l’ensemble du marché immobilier métropolitain.

Cela dit, l’ouverture de la rue Duchesneau vers le sud ainsi que le développement de la zone commerciale représentent peut-être une opportunité pour les adeptes des abris Tempo. Car ces développements nécessitent justement un amendement au zonage, donc des consultations publiques.

La circulation, le stationnement

Les problèmes de stationnement dans certains secteurs du Faubourg se sont exacerbés ces derniers mois. Plusieurs résidents utilisent leur garage comme entrepôt et garent leur voiture, parfois deux, dans la rue. Les places se raréfient.

Les représentants de l’arrondissement voient peu de solutions à ce problème, hormis l’instauration de sens uniques, qui facilitent souvent la circulation et le stationnement. Gaëtan Primeau affirme que l’arrondissement est très ouverts à cette solution. Il suffit d’en faire la demande.

Les fêtes : un grand succès

Le Comité s’est réjoui des deux fêtes organisées dans le Faubourg. Celle du 20 juin, organisé par Solidarité Mercier-Est pour rapprocher les citoyens du Faubourg entre eux et avec leurs voisins des environs, a attiré plus de 350 personnes, dont une centaine d’enfants.

Un sondage informel tenu le jour même a permis de découvrir que les gens sont globalement heureux d’habiter le Faubourg, mais veulent créer un comité de citoyens pour les représenter. Un tel comité est d’ailleurs en voie de formation et tiendra sa première réunion dans les semaines qui suivent. On peut s’informer en composant le 514-356-1917, poste 25. Contrecoeur Express a écrit sur le sujet le 17 septembre.

Le comité a aussi apprécié le succès de la fête d’inauguration du parc d’Alcantara (lire autre texte), qui a attiré entre 400 et 500 personnes le 28 septembre dernier par un temps splendide.

Piste cyclable

Les gens présents à l’inauguration du parc ont pu constater l’aménagement d’une piste cyclable qui en fait le tour. Une deuxième piste est prévue, en bordure de la rue Contrecoeur sur toute sa longueur, entre Sherbrooke et Anne-Courtemanche.

Impossible, toutefois, de savoir quand sera aménagé un lien cyclable dans le boisé situé derrière les habitations à l’est de la rue Claude-Masson. Ce lien, qui relierait la piste cyclable située derrière l’avenue Charles-Goulet, et la piste qui est située dans le parc d’Alcantara, est techniquement située dans l’arrondissement Anjou. Les représentants de l’arrondissement ont mentionné que son développement dépendait de la ville-centre et non des arrondissements.

Un tel lien permettrait de relier les parcs d’Alcantara et Roger-Rousseau, au nord du Faubourg. Éventuellement, un autre lien s’ajoutera vers le sud, jusqu’à la promenade Bellerive.

Rue d’Anjou

La petite rue d’Anjou, qui devait relier Eugène-Achard et Anne-Courtemanche sur quelques mètres, sera finalement convertie en lien piétonnier. Des bollards rétractables permettraient toutefois le passage des véhicules d’urgence. Le design de la rue chemine dans les officines gouvernementales. Les fonctionnaires en seraient aux évaluations financières.

On attend une décision de la ville-centre, mais le chantier devrait être mis en branle fin 2013 ou au printemps 2014.

Vos commentaires

Commentaires

  1. alex.michaud9@gmail.com' Alexandre M. dit :

    Quand j’ai acheté dans le Faubourg en 2010, on parlait de 2011 ou 2012 pour les commerces: on est rendu en 2015… pour commencer le projet… dans le scénario optimiste. Non seulement on manque de commerce, mais en plus, l’entrée de Faubourg par Contrecoeur est vraiment désolante (pour ne pas dire tout simplement affreuse). C’est sur que le marché immobilier est au ralentit, mais l’absence de commerces de proximité, dont une épicerie digne du nom n’est surement pas étranger au déclin des ventes dans le projet.

    Je crois que nous devrons nous regrouper et commencer les revendications sinon ça ne bougera jamais… Mais ça tombe bien, on est justement en campagne électorale. Qu’en pense les candidates des principaux partie, ceux qui ont tous comme priorité de « retenir » les familles à Montréal ?

    1. Stéphane Desjardins dit :

      Le problème de la zone commerciale irrite beaucoup de gens dans le Faubourg Contrecoeur. Au début, le nombre restreint de résidents était un frein à l’établissement de commerces. Aujourd’hui, nous sommes assez nombreux. Mais c’est le zonage des futurs stationnements qui empêche le décollage de la zone. Les élus actuels promettent de régler le problème dans la prochaine année. Mais je n’ai pas entendu de promesse du côté des autres partis. On va leur poser des questions au cours des prochains jours.

      Merci de nous écrire!

loading...