Publicité

Élections : les résultats finaux

Élus
Richard Celzi l'a finalement remporté par 151 voix. (photo: Équipe Coderre)
Richard Celzi l’a finalement remporté par 151 voix. (photo: Équipe Coderre)

Finalement, notre district électoral fut marqué par une des courses les plus serrées de l’élection montréalaise. Jusqu’à minuit, la courte avance, tournant autour de 150 voix, s’est maintenue pour M. Celzi. Après minuit, Contrecoeur Express a déclaré élu le candidat d’équipe Coderre, si la tendance se maintenait. M. Celzi a grandi dans Tétreaultville.

Contrecoeur Express a retransmis tous les résultats chaque 30 minutes à partir de 8h15 jusqu’à 1h15 du matin. La course dans Tétreaultville s’est rapidement installée dès que les premiers chiffres ont été publiés par Élections Montréal, autour de 21h. Déjà, un tel retard indiquait que la lutte allait être corsée.

Autre fait brutal : le conseiller sortant de Tétreaultville, Gaëtan Primeau, qui sollicitait un troisième mandat, est arrivé quatrième. M. Primeau était un vétéran dans l’est de Montréal et un fils de Tétreaultville. Sous son mandat, les millions ont littéralement plu dans son district. Mais il n’a pas pu résister à la combinaison des vagues Coderre et Joly, ainsi qu’à un score imposant de Suzie Miron, la candidate de Projet Montréal.

Cette dernière concède une défait crève-coeur, par 161 voix, contre M. Celzi. Mme Miron, qui fut très impliquée dans le milieu communautaire, notamment comme présidente de Solidarité Mercier-Est, tentait de se faire élire pour une deuxième fois dans Tétreaultville, où elle réside.

La performance du candidat Marc Tremblay, d’Intégrité Montréal, un parti jugé marginal dirigé par Michel Brûlé, est plus qu’honorable, avec 406 voix ou 3,48% des suffrages. Autant de voix qui auraient pu faire pencher la balance en faveur de Mme Miron.

 

Suzie Miron

Suzie Miron, qui tentait de se faire élire pour une deuxième fois sous la bannière Projet Montréal, concède une défaite crève-coeur devant Richard Celzi. (photo: Stéphane Desjardins)

Impossible de ne pas retenir le score impressionnant de Jonathan Talla, une homme d’affaires se présentant sous la bannière de Vrai Changement pour Montréal (Mélanie Joly), qui a fait un score de 23,13%. Le résident du Faubourg Contrecoeur a bénéficié de la vague Joly, qui a certainement affecté la performance de M. Primeau et celle des deux meneurs, M. Celzi et Mme Miron.

La démocratie peut parfois être sans pitié.

À la mairie

Réal Ménard a su conserver la mairie de l’arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve, non sans avoir mené une chaude lutte contre Daniel Poulin, d’équipe Denis Coderre, et Pierre Lessard-Blais, de Projet Montréal.

Il est fin seul de la Coalition Montréal menée par Marcel Côté. Même s’il a gagné par une majorité de plus de 2000 voix, il n’a pas emporté la majorité des suffrages dans un arrondissement où Projet Montréal est d’ailleurs arrivé premier pour le vote à la mairie de Montréal.

Et la lutte fut assez chaude jusqu’au milieu de la soirée. Daniel Poulin le talonnait jusqu’à ce que Pierre Lessard-Blais fasse une spectaculaire remontée après 22h, pour terminer deuxième. Fait à noter, Serge Canuel, d’intégrité Montréal, a tout de même fini avec 7,6% des suffrages!

Réal Ménard devra donc composer avec un conseil d’arrondissement éclaté, formé de trois partis : Coalition Montréal (Marcel Côté), dont il fait partie et dont la survie n’est pas assurée, Équipe Coderre et Projet Montréal, qui comptent deux conseillers chacun.

Dans le district voisin

Dans le district voisin de Maisonneuve Longue-Pointe, Laurence Lavigne-Lalonde, de Projet Montréal, a créé la surprise en l’emportant avec une bonne majorité de 829 voix. Elle a manifestement bénéficié de sa réputation acquise au sein du milieu communautaire.

Elle fut toutefois talonnée une bonne partie de la soirée par Cindy Pinel, d’équipe Coderre, avec une faible avance. Mais, passé 22h, elle a effectué une spectaculaire remontée, alors que Alexandra Karatchevskaya, de Vrai changement pour Montréal (Mélanie Joly) finissait par battre Mme Pinel et remporter la deuxième place.

La participation

Si la participation fut décevante pour l’ensemble de Montréal, avec 40% des électeurs s’étant prévalus de leur droit de vote, 1% de plus qu’au dernier scrutin (qui a porté le maire Gérald Tremblay au pouvoir), la participation dans Mercier Hochelaga-Maisonneuve fut plus élevée que celle de Montréal, à plus de 45%. Dans Tétreaultville, le score est encore meilleur, à plus de 46%.

Mais on se serait attendu à mieux dans le contexte où tout le monde s’entendait pour donner un énorme coup de balai sur la scène politique montréalaise, fortement marquée par les scandales à répétition.

Les Montréalais ne manqueront pas de cynisme pour les quatre prochaines années, qui s’annoncent très difficiles sur le plan budgétaire. Mais avant de critiquer quoi que ce soit, ils devraient peut-être effectuer un examen de conscience…

Anjou

Dans l’arrondissement voisin d’Anjou, où René Obregon Ida, le directeur général du ROCHA, se présentait pour la première fois à la mairie, le maire sortant Luis Miranda l’a remporté avec une confortable avance. M. Obregon a dû se contenter d’une troisième place.

Autre dure réalité de la démocratie, M. Obregon arrive tout juste sous la barre de 15% des voix, avec un score de 12,73%, ce qui ne sera pas assez pour obtenir le remboursement de ses dépenses électorales.

Signalons que le maire Miranda faisait autrefois partie de Vision Montréal, l’ancien parti du maire Gérald Tremblay. Il a choisi de lancer sa propre bannière, Équipe Anjou, qui a raflé tous les sièges de l’arrondissement par des marges confortables.

Montréal-Est

Chez nos voisins de Montréal-Est, le maire sortant Robert Coutu obtient un deuxième mandat. Il l’a emporté par 827 voix sur son opposant Daniel Fournier, du parti Option Action Citoyens de Montréal-Est (OAC). Le candidat indépendant Claude Marcoux arrive loin derrière.

Le maire est maintenant majoritaire, avec quatre élus sous sa bannière, sur cinq districts.

Les élus

Voici les heures auxquelles ont été déclaré élus les candidats suivants :

Réal Ménard : 21h55

Richard Celzi : 12h26 (4 novembre)

Luis Miranda : 21h50

Denis Coderre : 21h03

À noter

Laurent Blanchard (Coalition Montréal), maire intérimaire de Montréal, n’a pas conservé son siège

Louise Harel (Coalition Montréal) est battue dans Saint-Jacques (arrondissement Ville-Marie)

Mélanie Joly finit deuxième pour le nombre de suffrages exprimés au poste de maire

Projet Montréal forme l’opposition officielle

Notre arrondissement (les élus)

Maire : Réal Ménard (Coalition Montréal – Marcel Côté)

Tétreaultville : Richard Celzi (Équipe Coderre)

Maisonneuve Longue-Pointe : Laurence Lavigne-Lalonde (Projet Montréal – Richard Bergeron)

Hochelaga : Éric Alan Caldwell (Projet Montréal- Richard Bergeron)

Louis-Riel : Karine Boivin-Roy (Équipe Denis Coderre)

Les résultats

Mairie de l’arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve

381 bureaux sur 381

Nombre total d’électeurs inscrits : 96 729

Participation : 45,13%

Nombre de bulletins de vote rejetés : 2068

Nombre total de vote exprimés : 43 654

Candidat Parti % Votes Nb votes Majorité
Réal Ménard Coalition Montréal – Marcel Côté 36,29% 15 090 2 153
Pierre Lessard-Blais Projet Montréal – Richard Bergeron 31,11% 12 937
Daniel Poulin Équipe Denis Coderre pour Montréal 25,00% 10 396
Serge Canuel Intégrité Montréal – Michel Brûlé 7,61% 3 163

Tétreaultville (qui englobe le Faubourg Contrecoeur)

101 bureaux sur 101

Nombre total d’électeurs inscrits : 25 883

Participation : 46,54%

Nombre de bulletins de vote rejetés : 381

Nombre total de vote exprimés : 12 047

Candidat Parti % Votes Nb votes Majorité
Richard Celzi Équipe Denis Coderre pour Montréal 27,62% 3 222 161
Suzie Miron Projet Montréal – Équipe Bergeron 26,32% 3 071
Jonathan Talla Vrai changement – Mélanie Joly 23,13% 2 698
Gaëtan Primeau Coalition Montréal – Marcel Côté 19,45% 2 269
Marc Tremblay Intégrité Montréal – Michel Brûlé 3,48% 406

Maisonneuve Longue-Pointe

100 bureaux sur 100

Nombre total d’électeurs inscrits : 25 059

Participation : 45,53%

Nombre de bulletins de vote rejetés : 472

Nombre total de vote exprimés : 11 410

Candidat Parti % Votes Nb votes Majorité
Laurence Lavigne-Lalonde Projet Montréal – Équipe Bergeron  31,25% 3 418 829
Alexandra Karatchevskaya Vrai changement – Mélanie Joly  23,67% 2 589
Cindy Pinel Équipe Denis Coderre pour Montréal 22,25% 2 434
Pierre Paquet Coalition Montréal – Marcel Côté 20,17% 2 206
Yves Racicot Indépendant 2,66% 291

Anjou, Mairie

130 bureaux sur 130

Nombre total d’électeurs inscrits : 29 172

Participation : 49,59%

Nombre de bulletins de vote rejetés : 470

Nombre total de vote exprimés : 14 467

Candidat Parti % Votes Nb votes Majorité
Luis Miranda Équipe Anjou 56,21% 7868 4424
Rémi Tondreau Équipe Denis Coderre pour Montréal 24,61% 3444
René Obregon Projet Montréal – Équipe Bergeron 12,73% 1782
Nyrlande Marcellus Coalition Montréal – Marcel Côté 6,45% 903
Vos commentaires
loading...