Publicité

Lorsque la sirène d’alerte à la population crie, tout le monde doit se mettre à l’abri

Communiqués

logo_communique

Test de sirènes d’alerte à la population dans les arrondissements de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve et d’Anjou

Lorsque la sirène d’alerte à la population crie, tout le monde doit se mettre à l’abri

Le Centre de sécurité civile de la Ville de Montréal, en collaboration avec cinq entreprises de l’agglomération montréalaise, réalisera le jeudi 21 novembre 2013, vers 15 h 15, un test de sirènes d’alerte à la population.

La sirène de l’entreprise Saputo, localisée à Saint-Léonard, pourra être entendue par les citoyens qui habitent dans la partie nord du quartier de Louis-Riel dans l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve et les citoyens de l’arrondissement d’Anjou qui se trouvent dans le rayon d’impact de cette industrie. Par ailleurs, la sirène de l’entreprise Cepsa Chimie Montréal s.e.c., localisée à Montréal-Est, pourra elle aussi être entendue par les citoyens se trouvant dans le rayon d’impact de cette industrie, soit ceux qui demeurent dans le quartier de Tétreaultville de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.

Dans le cadre de ce test de sirènes, la Ville de Montréal tient à informer la population qu’aucune mesure particulière ne doit être prise.

Cet essai technique vise essentiellement à vérifier le bon fonctionnement des équipements et l’état de préparation de l’ensemble des intervenants en mesure d’urgence. Par ailleurs, il s’agit d’une occasion de rappeler les bons comportements à adopter advenant le retentissement de la sirène, en cas d’accident industriel majeur impliquant le relâchement de gaz toxique dans l’atmosphère qui dépasse les limites de l’industrie.

Un avis aux résidents et une fiche d’information seront distribués par Postes Canada à la communauté qui réside dans les zones du test, afin de l’informer de la nature du risque d’accident industriel présent dans leur quartier et de leur faire connaître les bons comportements à adopter.

Lorsque la sirène crie : tout le monde à l’abri

Dans le cas d’une fuite de produit toxique, une sirène d’alerte sera déclenchée, et pourra être entendue par quiconque se trouvant dans le rayon d’impact de l’industrie. Très peu d’accidents industriels majeurs ont été recensés à Montréal, mais le risque demeure et dans ce contexte, le rappel des principales consignes est essentiel.

Les comportements à adopter sont d’entrer rapidement dans le bâtiment le plus proche et de fermer les portes, fenêtres ainsi que la ventilation, ne pas aller chercher ses enfants à l’école, de même qu’éviter d’engorger inutilement les lignes téléphoniques. Ces consignes seront diffusées par l’entremise des médias radiophoniques. Leur respect contribuera à assurer la sécurité de tous.

Pour plus d’information sur les sirènes d’alerte ou pour visualiser les zones à risque, les citoyens peuvent visiter le www.ville.montreal.qc.ca/csc.

Source : Arrondissements Mercier Hochelaga-Maisonneuve et Anjou

 

Vos commentaires
loading...