Publicité

Mobilisation pour la zone commerciale

Économie, Environnement, Vie de quartier
Actuellement, la zone commerciale est un champ de roche. Catania vient juste de terminer divers travaux de décontamination. (photo: Stéphane Desjardins)
Actuellement, la zone commerciale est un champ de roche. Catania vient juste de terminer divers travaux de décontamination. (photo: Stéphane Desjardins)

Une mobilisation s’organise autour du développement de la zone commerciale.

Depuis qu’un comité de citoyens a lancé une pétition, juste avant les élections, pour que le chantier de la zone commerciale soit lancé au plus tôt (v. autre texte), les citoyens du Faubourg Contrecoeur s’organisent.

Au moment de diffuser cet article, la pétition qui circule exigeant que les élus municipaux fassent tout en leur possible pour que soient lancés les travaux rapidement, dès le printemps au mieux, avait récolté 64 signatures. L’objectif est d’une centaine. Plusieurs centaines de personnes résident au Faubourg Contrecoeur.

Ce qui fait dire à certains que la récolte de signatures ne va pas assez rapidement. Sur la page Facebook de Contrecoeur Express, on peut lire un appel à la mobilisation. « Nous avons besoin de notre zone commerciale dans le Faubourg Contrecoeur. C’est très urgent !!! », écrit Solange C. Jesus. Il est possible de signer et télécharger la pétition ici.

Le développement se bute au zonage actuel, destiné à combattre les îlots de chaleur sur le territoire de Montréal. Il limite le nombre de cases de stationnement à 1,5 pour chaque 1000 pieds carrés d’espace commercial en magasin. Les promoteurs et les commerçants intéressés à développer la zone (et ils seraient nombreux) désirent cinq cases.

« Dans ce dossier, il faut faire preuve d’étapisme. Avant tout, nous devons créer des conditions favorables à la venue d’un promoteur. À court terme, il faut donc régler la question de la cession du terrain, qui appartient à Catania, explique Réal Ménard, maire de l’arrondissement de Mercier Hochelaga-Maisonneuve. Plusieurs promoteurs sont intéressés et les négociations sont actuellement en cours. »

La question du stationnement n’est pas insurmontable, selon M. Ménard. Les citoyens ont souligné, à juste titre, que de vastes parcs de stationnements sont situés à la Place Versailles, aux Galeries et aux Halles d’Anjou, à quelques kilomètres du Faubourg.

« C’est clair dans mon esprit que nous allons recruter un promoteur dans le premier semestre de 2014 et que rapidement, il faudra consulter la population sur la question du zonage et du stationnement, reprend M. Ménard. S’il faut organiser des consultations publiques, notamment avec l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM), ainsi que des assemblées, on le fera rapidement. »

Le texte de la pétition

« Nous, citoyennes et citoyens du Faubourg Contrecoeur: – sommes excédés des délais pour la construction de la zone commerciale du Faubourg Contrecoeur; – considérons que de se déplacer hors du quartier pour faire nos courses affecte notre qualité de vie; – que ces déplacements sont une perte de temps, un gaspillage de ressources et une cause de pollution; – que l’absence de zone commerciale affecte la valeur de nos propriétés; – que la zone commerciale permettra de maintenir des emplois et une activité économique dans le quartier. En conséquence, nous exigeons: – que les élus et les autorités municipales concernées fassent tout en leur pouvoir pour que le début des travaux que la zone commerciale soient lancés au printemps 2014; – que les candidats à la présente élection municipale s’engagent tous à respecter nos exigences. »

Vos commentaires
loading...