Publicité

Zone commerciale : signez la pétition!

Économie, Élus, Vie de quartier
Pour le moment, la zone commerciale est un vaste champ de roches. Pour que ça change, il faut signer la pétition! (photo: Stéphane Desjardins)
Pour le moment, la zone commerciale est un vaste champ de roches. Pour que ça change, il faut signer la pétition! (photo: Stéphane Desjardins)

Peu de gens ont signé la pétition exigeant le développement sans tarder de la zone commerciale du Faubourg Contrecoeur. Pour que ça bouge, il faut la faire connaître et la signer!

Le 19 octobre dernier, nous avons publié un article annonçant qu’un comité de citoyens du Faubourg Contrecoeur avait décidé de lancer une pétition exigeant le lancement des travaux, au printemps 2014, de la zone commerciale du Faubourg.

Il est désormais possible de signer la pétition ici. Jusqu’à maintenant, 11 signatures ont été récoltées depuis que la pétition a été mise en ligne, le 29 octobre. L’objectif est d’en atteindre une centaine. Le Faubourg Contrecoeur est habité par plusieurs centaines de résidents.

On peut suivre l’évolution de la pétition ici.

La pétition

Voici le texte de la pétition :

« Nous, citoyennes et citoyens du Faubourg Contrecoeur:

sommes excédés des délais pour la construction de la zone commerciale du Faubourg Contrecoeur;

considérons que de se déplacer hors du quartier pour faire nos courses affecte notre qualité de vie;

que ces déplacements sont une perte de temps, un gaspillage de ressources et une cause de pollution;

que l’absence de zone commerciale affecte la valeur de nos propriétés;

que la zone commerciale permettra de maintenir des emplois et une activité économique dans le quartier.

En conséquence, nous exigeons:

que les élus et les autorités municipales concernées fassent tout en leur pouvoir pour que le début des travaux que la zone commerciale soient lancés au printemps 2014;

que les candidats à la présente élection municipale s’engagent tous à respecter nos exigences. »

Le comité

Le Comité de milieu de vie, qui a tenu sa première réunion à la mi-octobre, s’est donné comme mandat de se concerter sur les enjeux concernant le Faubourg et trouver des pistes de solution pour améliorer la qualité de vie. Tous les résidents du Faubourg intéressés à ces sujets sont invités à y assister. Le comité est formé avec la collaboration de Solidarité Mercier-Est. La prochaine réunion se tiendra fin novembre et Contrecoeur Express vous informera de la date, de l’heure et de l’endroit dès qu’ils seront fixés.

Parmi les enjeux abordés par le comité est la problématique du stationnement. Contrecoeur Express reviendra sur ce sujet. Un autre enjeu important : le développement de la zone commerciale.

Les membres du comité déplorent que le développement de cette zone soit bloqué depuis plusieurs années, ce qui affecte la qualité de vie des résidents du Faubourg. « Un parc magnifique a été inauguré à l’automne, cependant il est bordé par un champ de gravier », déplore Simon Beauvais, résident du secteur.

Les résidents considèrent que ce blocage nuit à la valeur de leurs propriétés et les force à se déplacer hors du Faubourg pour faire leurs courses, ce qui occasionne la production inutile de gaz à effet de serre. Ils croient que le développement de ce territoire créerait de nombreux emplois pour les gens du quartier.

Juste avant les élections municipales, les résidents du secteur ont sommé les élus à faire tout en leur possible pour dénouer les impasses administratives qui minent ce développement. Contrecoeur Express a publié plusieurs articles sur le sujet (v. notre dossier sur la zone commerciale dans notre section « Dossiers », de la colonne de droite), mais le principal irritant tourne autour d’une mésentente portant sur le zonage encadrant le stationnement dans la future zone. Le zonage actuel fixe à un peu plus d’une case de stationnement par 1000 pieds carrés d’espace de magasin, alors que les futurs commerçants, fortement intéressés par la zone commerciale, en réclament plus de quatre!

Vos commentaires

Commentaires

  1. Jaouhari_maya@yahoo.fr' Nom d'utilisateur* dit :

    On veut la zone commercial au plutot

    1. Stéphane Desjardins dit :

      Avez-vous signé la pétition? Merci de nous écrire!

  2. contact@cooplaprovidencedecontrecoeur.ca' Danielle Sylvestre Coop. La Providence dit :

    Je suis entièrement d’accord avec l’urgence d’établir des commerces de proximité dans la zone dédiée du Faubourg Contrecœur. Je souhaite particulièrement le venue d’une épicerie. Je sais que plusieurs personnes sont favorables à la venue d’un grande bannière. Personnellement je préférerais avoir accès à une épicerie indépendante, qui fournirait une assez grande variété de produits, pour satisfaire aussi la clientèle ethnique du Faubourg. Je pense à des commerces comme l’épicerie Adonis ou le marché Bonanza. Une poissonnerie et une SAQ seraient aussi bienvenues

    1. Stéphane Desjardins dit :

      Beaucoup de gens se questionnent sur le type de commerce à implanter dans la zone commerciale. Petites, grandes surfaces? Bannières, Indépendants? Mix des deux? Merci d’alimenter le débat. Avez-vous signé la pétition?

  3. mcisol7@gmail.com' Solange dit :

    Je suis pour l’implantation dans la zone commerciale en faveur de grandes surfaces, de grandes.Bannières, Indépendants, un mix des deux pour faciliter tout le monde de trouver sa place dans la dans la zone commerciale du Faubourg Contrecœur: Bonanza serait le Bienvenu, Sami fruit et poissonnerie Sami fruits ferai un plus grand bien aux familles du Faubourg car ce n’est pas cher, Maxi, Super C ,Nettoyeur, Buanderie,Club de santé, CPE, garderie, halte garderie, cordonnerie, dépanneur, Bureau de Poste … Nous avons besoin de tout cela sur le Faubourg dans notre zone commerciale.

    1. Stéphane Desjardins dit :

      Effectivement, une zone composée uniquement de grands commerces, ce serait pratique. Mais même les nouveaux développements, comme Dix-30, comportent des petits commerces… jusqu’à un comptoir Bilboquet! La mixité est souhaitable. Merci de nous écrire!

  4. maboun@gmail.com' Mathieu Boudreault dit :

    Je ne signerai pas la pétition car il serait totalement irresponsable de commencer les travaux sans avoir au préalable définit ce qu’on veut faire de cette zône. Je signerais volontiers une pétition qui demanderait aux élus d’entamer immédiatement un processus de consultation à ce sujet. Pour que la zône deviennent un lieu convivial et sympathique, il faut bien faire les choses. Que veut-on réellement? Une épicerie? Des restos? un marché public? Des stationnements à l’avant? À l’arrière? Sous-terrain? Une reproduction de la rue Laurier? Un mail intérieur? Une quincaillerie? Quelle architecture? Quel urbanisme? Si on laisse aux promoteurs le soin de définir tout ça nous hériterons d’une patente laide style place Versailles.

    1. Stéphane Desjardins dit :

      Vous avez raison de réclamer un débat sur le concept d’aménagement de la future zone. Les autorités politiques disent qu’ils n’ont pas de pouvoir sur le type d’aménagement, car c’est un terrain privé. Mais les citoyens peuvent tenter d’influencer le cours des choses. La pétition est peut-être une étape en ce sens…

loading...