Publicité

Il est temps de soumettre des projets pour Emplois d’été Canada

Communiqués

 peclet_eve_01La députée de La Pointe-de-l’Île, Ève Péclet, rappelle aux organismes communautaires et institutions publiques qu’il est temps de déposer leur projet pour le programme Emplois d’été Canada. Cette année, les formulaires de demande seront affichés sur le site de Service Canada, à compter du 2 décembre 2013, et elles devront être soumises au plus tard le 10 janvier 2014.

Les responsables du programme estiment qu’avec le nouvel échéancier, les employeurs retenus seront avisés plus tôt et ils disposeront ainsi plus de temps pour recruter des étudiants.

« Nos priorités pour La Pointe-de-l’Île demeurent les mêmes que l’an dernier. Elles visent la prévention de la violence faite aux jeunes, aux femmes ou aux aînés ainsi que les organismes sans but lucratif offrant des services touchant les adolescents, la sécurité alimentaire, les camps de jour, de sports et de loisirs, l’amélioration de l’environnement urbain ou la diffusion culturelle », mentionne Mme Péclet.

La députée néo-démocrate déplore le sous-financement de ce programme lequel permet à près d’une centaine de jeunes de se familiariser avec le marché du travail, tout en développant leurs compétences. Dans un même temps, une quarantaine d’organismes de la circonscription sont en mesure de rejoindre des clientèles particulières à l’aide d’interventions ciblées.

« En 2013, 46 organisations avaient soumis des projets pour une possibilité de 221 emplois. Pour répondre à l’ensemble de ces demandes, il aurait fallu une enveloppe de plus de 870 640 dollars. Cependant, le budget disponible alloué à la circonscription l’été dernier était de 307 415 $, soit sensiblement la même somme que l’année précédente. Il y a clairement un gouffre entre les besoins de la circonscription et ce que nous pouvons offrir à la population avec le budget offert par le gouvernement », indique Mme Péclet.

 

Il y a quelques mois, Mme Péclet avait dénoncé cette situation lors d’une intervention à la Chambre des communes: « Alors que le salaire minimum augmente et que l’enveloppe disponible pour le programme ne suit pas l’accroissement de la réalité, le nombre de jeunes étudiants qui peuvent bénéficier de ce programme diminue d’année en année. Emplois d’été Canada est un tremplin efficace pour les jeunes vers le marché du travail. Voilà une bonne initiative pour aider nos jeunes. Je demande donc au gouvernement de faire en sorte que tous les jeunes puissent avoir accès à cette belle expérience. »

La députée néo-démocrate invite les organisations qui soumettront une demande à lui en faire parvenir une copie par courriel ([email protected]) ou par la poste afin de faciliter le suivi des dossiers. On obtiendra des renseignements détaillés sur le programme Emplois d’été Canada, en consultant le site Internet de Service Canada (www.servicecanada.gc.ca/eec).

On peut suivre Ève Pèclet à evepeclet.npd.ca et à www.facebook.com/eve.pecletnpd

Source : Ève Péclet, députée de La Pointe-de-l’Île

Vos commentaires
loading...