Publicité

Pierre Morissette, nouveau directeur des travaux publics

Élus, Vie de quartier
Pierre Morissette

Le nouveau directeur des travaux publics, Pierre Morissette, est un spécialiste des questions environnementales. (photo: Stéphane Desjardins)

Mardi (3 décembre), le conseil d’arrondissement de Mercier Hochelaga-Maisonneuve confirmait l’embauche d’un nouveau directeur des travaux publics, Pierre Morissette.

M. Morissette occupe le poste de chef de la division des études techniques à l’arrondissement Rosemont La Petite-Patrie. Il y supervise une équipe d’une vingtaine de personnes qui supportent les opérations de voirie dans cet arrondissement. Son service chapeaute aussi l’entretien des parcs, la réalisation de projets prévu au PTI, le programme de réfection routière, la construction d’égouts et d’aqueduc, la planification des contrats de collecte de matières résiduelles et de déneigement, les études de circulation sur le réseau local, etc.

Le c.v. de M. Morissette mentionne plusieurs réalisations, dont un programme de réfection routière au budget annuel de 3M$, la construction d’infrastructures desservant de nouveaux secteurs résidentiels, l’aménagement de nouveaux parcs, terrains de jeux et de soccer synthétique… Il fut aussi membre du Comité patronal de négociation pour le renouvellement de la convention collective des scientifiques de la Ville de Montréal.

Un cadre « vert »

Il fut auparavant ingénieur chef d’équipe à la direction de l’environnement de la Ville de Montréal, où il supervisait une équipe de support technique aux arrondissements pour la collecte et l’élimination des déchets, la construction et l’exploitation des éco-centres et les activités de suivi environnemental des lieux d’enfouissement du Complexe environnemental Saint-Michel et de Rivière-des-Prairies.

Pierre Morissette a aussi occupé le poste de chef de division de l’ingénierie environnementale au Service de la propreté de la Ville, celui d’ingénieur au module génie de l’environnement du Service des travaux publics, ainsi que divers postes d’ingénieurs au sein de firmes privées de génie conseil.

Il a fait partie de diverses mission d’assistance en génie civil à l’international, notamment au Viet Nam (Hanoï), en Chine (Shanghaï), au Mexique (Puebla) et en Côte-d’Ivoire (Abidjian).

L’arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie est reconnu comme un des plus « verts » de Montréal. Il a contribué à y implanter plusieurs mesures, très populaires, d’apaisement de la circulation et de valorisation des déchets domestiques sans soulever les controverses qu’a connu l’arrondissement du Plateau Mont-Royal autour des mêmes sujets.

M. Morissette a travaillé notamment à la mise en place de mesure novatrices d’apaisement de la circulation, l’implantation de la collecte des résidus alimentaires auprès de 20 000 logements, l’optimisation de la collecte sélective par la distribution de 40 000 bacs « montréalais » et 13 000 bacs roulants, la planification et la réalisation d’un programme de 26 ruelles vertes, l’implantation d’îlots de récupération de matières recyclables dans les artères commerciales et les parcs, et l’aménagement de centres de compostages communautaires.

Du travail l’attend chez nous

Ce dossier du compostage communautaire retiendra précisément son attention dans notre arrondissement, qui doit en faire un déploiement progressif ces prochaines années. La population, dont celle du Faubourg Contrecoeur, attend l’arrivée de composteurs communautaires dans leurs quartiers.

Spécialiste des matières résiduelles et des questions environnementales, il aura à travailler avec le responsable de l’environnement et des parcs pour toute la ville, Réal Ménard.

Pierre Morissette possède un diplôme d’études spécialisées et une maîtrise en sciences appliquées de l’École polytechnique de Montréal. Son mémoire de maîtrise portait sur l’instauration d’une cartographie des crues dans la région de l’Outaouais. Il possède aussi un baccalauréat en génie civil de l’Université de Sherbrooke.

« J’accueille avec grand plaisir M. Morissette qui occupera ce poste clé au sein de la direction de notre arrondissement. Ses qualités de gestionnaire et de planificateur seront très utiles pour poursuivre la mission des travaux publics et développer nos orientations en ce domaine », a tenu à préciser Réal Ménard, maire de l’arrondissement.

« Je profite de l’occasion qui m’est donnée pour remercier son prédécesseur, M. Michel Fachinetti, qui a assumé cette fonction pendant sept années dans notre arrondissement. Nous lui souhaitons bonne chance dans ses nouveaux défis à la ville-centre », a ajouté M. Ménard.

M. Morissette habite Montréal. Il entre en poste lundi (9 septembre). Selon les explications fournies par l’arrondissement, le service des travaux publics emploie 252,3 personnes/année pour un budget de 41,8M$. Ce budget sera révisé à la prochaine séance du conseil, le 18 décembre prochain.

 

 

Vos commentaires
loading...