Publicité

Richard Celzi, maire suppléant

Élus
Richard Celzi

Richard Celzi, nouveau conseiller de Tétreaultville, au premier conseil d’arrondissement de Mercier Hochelaga-Maisonneuve depuis l’élection. (photo: Stéphane Desjardins)

Le nouveau conseiller de Tétreaultville est désormais maire suppléant de l’arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve.

Il fut nommé à ce poste pour les prochains quatre mois par le conseil d’arrondissement tenu mardi dernier (3 septembre), le premier depuis l’élection montréalaise. À la fin d’une assemblée menée tambour battant par le maire Réal Ménard, accompagné de conseillers studieux et silencieux, deux points à l’ordre du jour ont consacré la cohabitation de trois formations politiques à la tête de l’arrondissement.

D’abord la nomination de notre conseiller, M. Celzi, comme maire suppléant, une décision qualifiée « d’historique » par le maire Ménard. M. Celzi est associé au parti du maire de Montréal, Denis Coderre. Lors de la nomination, M. Ménard a fait une blague sur son incapacité à prononcer correctement le nom de famille de M. Celzi, d’origine italienne (on prononce « chelsi »).

Précisons que le maire suppléant remplace le maire si ce dernier est absent pour cause de maladie, par exemple. M. Ménard demeure maire de l’arrondissement, notamment dans le contexte que l’on sait: il se demandait récemment si la Loi électorale québécoise lui permettait de garder son siège (v. autre texte). Le Directeur générale des élections du Québec a finalement confirmé qu’il pouvait continuer à siéger, il y a quelque semaines.

Une bonne entente

De plus, le conseil a entériné la nomination du conseiller Éric Alan Caldwell, de Projet Montréal, au poste de président du comité de consultation de l’arrondissement. Une nomination également qualifiée « d’historique » par le maire, le seul élu de Coalition Montréal dans l’arrondissement.

Tous les conseillers rencontrés après le conseil par Contrecoeur Express ont réitéré leur engagement à mettre de côté la politique partisane pour faire avancer les dossiers. Ils ont confirmé la bonne entente qui règne actuellement entre les élus.

Vos commentaires
loading...