Publicité

Beaucoup d’activités à venir au parc Thomas-Chapais

Environnement, Vie de quartier
Le comité citoyen du parc Thomas-Chapais s'est doté d'un nouveau logo. (logo: Solange Lemieux)
Le comité citoyen du parc Thomas-Chapais s’est doté d’un nouveau logo. (logo: Solange Lemieux)

Fête des voisins, chasse aux trésors, rallye pédestre, randonnée à vélo, halloween, patinoire dans la forêt : les projets d’animation ne manquent pas pour que les citoyens s’approprient le parc Thomas-Chapais.

« Le parc a besoin d’attention. Il faut que les citoyens fréquentent assidument cet espace vert, hiver comme été, si on veut que le parc bénéficie de l’attention et des ressources des autorités pour sa préservation et son entretien pour les générations futures », explique Marion Bonhomme, coordonnatrice de l’ÉcoQuartier Tétreaultville et organisatrice du Comité citoyen du parc Thomas-Chapais.

Plusieurs activités envisagées par le comité sont à caractère familial. Il faut mobiliser les jeunes à l’importance et à la richesse de ce parc du point de vue écologique, et à en respecter son intégrité.

Lundi dernier (13 janvier), le comité s’est réuni et les organisateurs ont dressé une liste d’activités potentielles à tenir cette année :

• fête des voisins (mai);

• corvée annuelle de nettoyage (mai);

• chasse aux trésors;

• chasse aux œufs de Pâques;

• BBQ (juin, peut-être à la Saint-Jean Baptiste);

• randonnée à vélo (juin);

• épluchette de blé d’inde (fin août);

• aménagement d’une patinoire directement dans le boisé (hiver prochain).

Le conseiller de Tétreaultville, Richard Celzi, invité à la réunion par le comité, a réitéré son soutien pour le parc et pour ce menu d’activités. « Malgré les finances serrées de l’arrondissement, je pense qu’on peut vous aider », a-t-il confirmé.

Le comité aura besoin d’aide et invite quiconque est intéressé par une ou plusieurs de ces activités à le contacter : 514-529-2023, poste 225, ou par courriel.

Fait à noter, l’idée d’une patinoire dans la forêt permettrait de dégager l’actuelle patinoire, qui sert principalement au hockey. Mais aussi de créer une attraction inhabituelle et merveilleuse, qui incitera les citoyens à découvrir le parc, également ceux des autres arrondissements. Un tel projet demandera l’implication des citoyens mais, surtout, de l’arrondissement, qui doit assumer les coûts d’aménagement et d’entretien d’une deuxième patinoire dans le parc. Et une patinoire dans un boisé devra être éclairée, ce qui demande certaines ressources additionnelles dans un contexte de restriction budgétaires.

Les chiens

Plusieurs citoyens promènent leur chien dans le parc. Un grand nombre de ces animaux déambulent sans laisse, ce qui est contraire au règlement municipal. Leurs maîtres abandonnent leurs excréments ou même des sacs d’excréments par terre.

Le comité a demandé aux autorités que la patrouille canine de l’arrondissement effectue davantage de visites dans le parc Thomas-Chapais.

V. notre autre texte: De l’espoir pour le parc Thomas-Chapais.

Vos commentaires
loading...