Publicité

Le film Gabrielle, vendredi, à la Maison de la culture Mercier

Communiqués, Culture
Une scène du film Gabrielle (photo tirée de la bande-annonce officielle)
Une scène du film Gabrielle (photo tirée de la bande-annonce officielle)

StationVu présente « Gabrielle », ce vendredi, à la Maison de la culture Mercier.

Pour sa première projection en 2014, la Corporation du cinéma Station Vu, en collaboration avec Les Films Christal et Les Films Séville, présentent le film « Gabrielle » de la scénariste et réalisatrice Louise Archambault. La projection aura lieu le vendredi 24 janvier 2014 à compter de 18h30 à la Maison de la culture Mercier, au 8105, rue Hochelaga à Montréal.

Le prix d’entrée est de 5,00 $ pour les 13 ans et moins et les 65 ans et plus, de 7,50 $ pour les membres de StationVu et de 10,00 $ pour les non-membres.

Les billets sont disponibles sur le réseau Admission, et à la Maison de la culture Mercier (jeudi au dimanche : 13h à 17h) ou sur place 60 minutes avant la présentation.



Synopsis du film : Gabrielle est une jeune femme atteinte du syndrome de Williams qui possède une joie de vivre contagieuse et un don exceptionnel pour la musique. Elle a rencontré son amoureux Martin au centre de loisirs où ils font partie d’une chorale et depuis, ils sont inséparables. Mais en raison de leur différence, leur entourage ne leur permet pas de vivre cet amour comme ils l’entendent. Au moment où le groupe se prépare pour un important festival de musique, Gabrielle fait tout pour prouver son autonomie et gagner son indépendance. Déterminée, elle devra affronter les préjugés et ses propres limites pour espérer vivre avec Martin une histoire d’amour qui n’a rien d’ordinaire. (V. bande annonce.)

logo_communique



Avant la projection, La Gang à Rambrou offrira une prestation sur scène dès 18h30. La Gang à Rambrou, dont la mission est de permettre l’inclusion et la participation sociale des personnes ayant un handicap intellectuel ou un trouble envahissant du développement vise à éduquer la population et faire tomber les préjugés à l’égard des personnes confrontés à des handicaps. La réalisatrice Louise Archambault relate, dans une interview de Michel Coulombe, que : « Si je peux contribuer à faire connaître les organismes qui m’ont inspirée tout au long de ce projet, comme les Muses, les Jeunes musiciens du monde, les Compagnons de Montréal et la Gang à Rambrou, je serais comblée. Ce sont eux les stars. Ils méritent d’avoir les projecteurs sur eux. Ce qu’ils font pour notre société, toujours avec des bouts de ficelle, est énorme… chaque jour, un petit pas pour l’Homme, un grand pas pour l’humanité.»



Au plaisir de vous y voir en grand nombre!

Vos commentaires
loading...