Publicité

Nelligan et Taller : quand le vêtement s’expose

Culture
nelligan

L’affiche de l’exposition « Nelligan : Le vaisseau d’or » (affiche: Maison de la culture Mercier)

La Maison de la culture Mercier tient, à partir de demain, deux expositions sur le vêtement : Nelligan et Taller.

Contrecoeur Express était sur place quand les responsables de ces deux fascinantes expositions sur le vêtement accrochaient les œuvres dans la salle de la Maison de la culture Mercier. L’événement se tient à partir de demain (samedi, 18 janvier) au 2 mars.

La première expo, « Nelligan : Le vaisseau d’or », valorise le travail du créateur de mode Yves Jean Lacasse, trois artistes peintres, Joséane Brunelle, G. Scott MacLeod  et Tristan Tondino, ainsi qu’une artiste textile, Louise Lemieux Bérubé. « Ils fusionnent leurs univers et jettent un regard contemporain sur la vie et l’œuvre  du poète Émile Nelligan dont la flamme créatrice s’est consumée avant qu’il ne fête ses vingt ans. Hommage à la poésie de ce grand homme et à l’art et à la culture en général, l’exposition oscille entre passé et modernité et regroupe vêtements, art textile, peintures, dessins, tapisseries en Jacquard  et une installation collective inédite », illustre la Maison de la culture Mercier.

Voici ce qu’écrit la Maison de la culture au sujet des artistes de l’exposition « Nelligan : Le vaisseau d’or » :

G. Scott MacLeod est un artiste multidisciplinaire dans le vrai sens du terme. Il est reconnu pour son travail d’artiste peintre et de photographe, dont les œuvres ont fait l’objet d’excellentes critiques et sont présentées au sein de plusieurs collections permanentes, notamment au Musée des beaux-arts du Canada.

Fascinée par l’être humain, Joséane Brunelle est une artiste qui explore le thème du portrait par le biais de la peinture, de la scénarisation ainsi que de la réalisation. Elle a participé à plusieurs expositions en Europe, au Mexique et à Montréal.

Tristan Tondino est un artiste multimédia, réalisateur et philosophe qui vit à Montréal. Il a exposé ses œuvres à New York, Bar Harbour et au Mexique. Peindre ce qu’il voit l’intéresse autant que rechercher les multiples aspects de la nature humaine.

Louise Lemieux Bérubé détient un baccalauréat en histoire de l’art de l’UQAM. Ses créations textiles se sont méritées de multiples honneurs tant au Canada qu’à l’étranger. Elle a cofondé le Centre des textiles contemporains de Montréal. En juin 2013, elle s’est vue décernée le grade de chevalière de l’Ordre national du Québec.

Depuis près de 20 ans, le créateur Yves Jean Lacasse réinvente le monde de la mode féminine et masculine. Considéré comme l’une des valeurs sûres de la couture internationale, il se prête au jeu raffiné d’entremêler modernité et passé. Ses créations sont résolument romantiques, ethniques et historiques. Toujours habité par cette même passion pour la couture, transmise depuis trois générations, il perpétue ainsi la tradition familiale d’offrir le sur-mesure.

Taller

Les travaux de Maryla Sobek portent sur les interrelations entre l’architecture et la structure innovante des vêtements, les formes géométriques élémentaires et l’esthétique universelle, le tangible et l’intemporel du vêtement. (photo: N.Rajotte)

Comme en Afrique

De son côté, « Taller : objet-vêtement » est une exposition regroupant cinq vêtements conçus à la manière de plans d’architecture et réalisés à partir de l’architecture dogon (Mali, Afrique de l’Ouest). « Ces «objets-vêtements», créés comme des enveloppes, possèdent les caractéristiques fondamentales d’un habitacle individuel. L’exposition est accompagnée de photographies, de dessins et de vidéos », écrit la Maison de la culture. L’exposition Taller est présentée par C2S Arts et Évènements, en collaboration avec le Conseil des arts de Montréal dans le cadre de CAM en tournée à la Maison de la culture Mercier.

La Maison de la culture Mercier offre des précisions sur cette expo fascinante :

Les travaux de Maryla Sobek portent sur les interrelations entre l’architecture et la structure innovante des vêtements, les formes géométriques élémentaires et l’esthétique universelle, le tangible et l’intemporel du vêtement. Architecte du vêtement, elle questionne les phénomènes de l’imaginaire contemporain et porte un regard attentif sur l’esthétique du geste.

Designer et professeure de mode à l’École de design et à l’École supérieure de mode de l’UQAM, Maryla Sobek a entrepris sa carrière en mode chez Balenciaga et Lanvin à Paris. Diplômée de l’École technique d’architecture de Wroclaw (Pologne), elle a poursuivi des études en architecture à l’Université de Constantine (Algérie) et en mode à l’École Fashion Forum de Paris. Détentrice d’une maîtrise en études des arts de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), elle y obtient en 2006 son doctorat en histoire de l’art.

Collaborateurs du projet Taller : objet-vêtement : Serge Allaire, commissaire; C2S Arts et Événements, organisme culturel en collaboration avec le Conseil des arts de Montréal en tournée; Manon Levac, direction artistique pour la chorégraphe; Sarah DellAva, chorégraphe et interprète; Félix Dufour-Laperrière, vidéaste et réalisateur; Serge Marchetta, design et aménagement; Normand Rajotte, photographe; Serge Rhéaume, designer graphique et Nelu Wolfensohn, conseiller en design graphique.

L’exposition Taller : objet-vêtement a déjà été présentée à la maison de la culture Maisonneuve à Montréal (septembre 2010) ainsi qu’au Musée d’architecture à Wroclaw, Pologne (novembre 2010); à Palac Sztuki à Cracovie, Pologne (décembre 2010); à Dům umění et Kabinet Architectury à Ostrava, République Tchèque (août/octobre 2012); et à Dům umění et Kabinet Architectury à Opava, République Tchèque (novembre/décembre 2012).

la Maison de la culture Mercier, souvent surnommée la « petite Place des arts de l’est de Montréal », affiche une riche programmation en danse, théâtre, cinéma et arts visuels pour tous les goûts, tous les âges (v. programmation).

 

 

 

 

 

 

 

Sobek

Designer et professeure de mode à l’École de design et à l’École supérieure de mode de l’UQAM, Maryla Sobek a entrepris sa carrière en mode chez Balenciaga et Lanvin à Paris. (photo: Maison de la culture Mercier

Vos commentaires
loading...