Publicité

Dossier : Pas question de modifier le trajet de la ligne 26

Environnement, Vie de quartier
Les arrêts de la ligne 26 suscitent la controverse. Mais la fréquentation de la ligne augmente sans cesse. (photo: Stéphane Desjardins)
Les arrêts de la ligne 26 suscitent la controverse. Mais la fréquentation de la ligne augmente sans cesse. (photo: Stéphane Desjardins)

L’itinéraire de la ligne 26 passe par la rue Hochelaga, au sud, et remonte Honoré-Beaugrand jusqu’au métro. Un détour critiqué par plusieurs résidents et usagers du Faubourg Contrecoeur.

L’arrondissement de Mercier Hochelaga-Maisonneuve envisage l’ouverture de la rue Duchesneau vers Sherbrooke, pour permettre aux automobilistes d’aller vers le centre-ville sans se taper un détour par Contrecoeur, qui est assez engorgée le matin angle Sherbrooke. Pourquoi pas une liaison directe par autobus vers le métro sans le détour par Hochelaga? Deux poids deux mesures?

La ligne 26 fut lancée en novembre 2011 après une série de consultations et d’assemblées, dont certaines furent assez animées. À l’époque, la STM a jonglé avec plusieurs options pour desservir le Faubourg Contrecoeur et les environs. Michel Tremblay, chef de division au développement des réseaux à la Société de transport de Montréal (STM), révèle que, même en se basant sur les 1000 unités bâties en 2013 (dont une fraction avaient été construite en 2011), la STM ne pouvait justifier un service aux 30 minutes en n’offrant qu’une desserte unique entre le Faubourg et le métro Henri-Bourassa.

« Ça a été analysé dans tous les sens, reprend-il. Une desserte directe par Sherbrooke, entre le Faubourg et le métro, n’est tout simplement pas viable. Il fallait ajouter des utilisateurs et desservir d’autres secteurs de Tétreaultville. Il fallait absolument justifier un service en deçà de 30 minutes, surtout à l’heure de pointe, pour maintenir son attrait. » La ligne 26 permet aussi d’augmenter les déplacements nord-sud en transports en commun dans le quartier.

Le service est offert aux 15 minutes aux heures de pointe (entre 6h et 9h et entre 15h30 et 18h30) et aux 20 ou 30 minutes selon la plage horaire, le reste du temps. La ligne est un franc succès depuis son lancement (v. autre texte).

À lire : notre texte sur le succès de la ligne 26

À lire : notre texte sur le détour de la 26, rue Hochelaga

 

Vos commentaires
loading...