Publicité

Agrile du frêne : Des frênes infestés ou en mauvais état devront être abattus avant la fin de mars

Communiqués

agrile

L’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve avise ses citoyens que plusieurs frênes, infestés par l’agrile du frêne ou en mauvais état, devront être abattus avant la fin de mars, afin de respecter les normes émises par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA). À la suite d’inspections sur le terrain, on dénombre présentement dans le district de Louis-Riel 15 frênes dépistés positifs. Pour chaque arbre infesté, un rayon de 300 m a été érigé pour analyser les chances de survie des autres frênes dans le secteur. Les inspecteurs ont alors ajouté à cette liste 139 arbres en mauvais état qui devront aussi être abattus. Cet abattage est rendu nécessaire à cause de l’avancement de l’infestation. Des résultats sont attendus prochainement pour les trois autres districts de l’arrondissement.

Les arbres devant être abattus seront marqués d’un trait rouge et d’un panneau portant l’indication suivante :

« En raison de l’infestation de l’agrile du frêne qui sévit dans le secteur, ce frêne sera abattu prochainement(…) Consultez : ville.montreal.qc.ca/agrile »

L’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve compte présentement 6 386 frênes. Des interventions sont aussi faites afin de les préserver. Ainsi, lors des inspections, on a recensé les frênes qui offraient un bon potentiel de survie. En 2012, 173 frênes ont été injectés du biopesticide TreeAzin à faible impact pour l’environnement et sans danger pour la santé humaine, alors qu’en 2013 on en comptait 633. Des analyses seront faites régulièrement pour mesurer leur état et valider si les injections doivent se poursuivre aux deux ans.

Notons qu’en 2011, la présence de l’insecte ravageur avait été détectée dans l’arrondissement lors d’opérations de dépistage faites en collaboration avec l’ACIA.

Les arbres abattus seront éventuellement remplacés par des espèces variées.

logo_communique

Qu’est-ce que l’agrile du frêne?

L’agrile du frêne est un insecte originaire d’Asie, qui a été découvert pour la première fois en Amérique du Nord en 2002 à Windsor, en Ontario. À l’âge adulte, l’insecte, de couleur émeraude et cuivré, peut mesurer entre 7 et 14 millimètres de longueur et entre 5 à 7 millimètres de largeur. Les larves creusent des galeries sous l’écorce, ce qui entraîne le dépérissement de l’arbre. Pour en savoir plus sur l’agrile du frêne, on peut consulter le site Internet de la Ville de Montréal au www.ville.montreal.qc.ca/agrile ou communiquer avec le Bureau Accès Montréal de l’arrondissement au 3-1-1.

Source : Claire Bourassa, chargée de communication

Arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve

Vos commentaires
loading...