Publicité

Exclusif – Zone commerciale en 2014 : ça regarde mal

Économie, Élus
Réal Ménard entend faire le point avec les résidents du Faubourg Contrecoeur sur le développement du territoire, au printemps ou à l'été. (photo: Stéphane Desjardins)
Réal Ménard entend faire le point avec les résidents du Faubourg Contrecoeur sur le développement du territoire, au printemps ou à l’été. (photo: Stéphane Desjardins)

L’imbroglio juridique entre la SHDM et Catania retardera le lancement des travaux dans la zone commerciale du Faubourg Contrecoeur. Contrecoeur Express a fait le point en exclusivité avec Réal Ménard.

Le maire de l’arrondissement de Mercier Hochelaga-Maisonneuve salue la démarche de la Société d’habitation de Montréal (SHDM). Rappelons que la semaine dernière, la SHDM s’est adressée à la Cour supérieure pour récupérer des terrains que Constructions F. Catania possède dans le Faubourg Contrecoeur, en vertu d’un droit de préemption inscrit dans le contrat qui la lie avec le promoteur. La SHDM accuse Catania d’avoir vendu ces terrains sans les obligations contractuelles qui s’y rattachent. Catania se défend d’avoir procédé de la sorte (v. autre texte). Les terrains visés sont ceux de la future zone commerciale et de l’éventuelle résidence pour aînés.

« Il faut que le Faubourg Contrecoeur se développe le plus près possible du plan initial. Et la récente transaction de vente des terrains que possédait Catania ne s’accompagnait pas des obligations contractuelles qui allaient dans ce sens. J’espère que la Cour supérieure ordonnera la passation des titres de Catania vers la SHDM. Et je souhaite un dénouement rapide », explique le maire.

M. Ménard estime qu’avec la pleine possession des terrains, la SHDM sera en mesure de piloter adéquatement la suite du développement du Faubourg Contrecoeur.

« Ma grande déception demeure la zone commerciale, reconnaît le maire Ménard. Et ce qui n’arrange rien, ce sont les incertitudes entourant les démarches judiciaires. Car, pour le moment, on ne sait pas dans quel sens ira la Cour supérieure. Le pire scénario pour l’arrondissement et la SHDM serait une contestation de la part de Catania. Ce qui se traduirait par des délais se calculant en mois sinon en années. »

Les élus vont rencontrer les citoyens

Réal Ménard entend faire le point avec les résidents du Faubourg Contrecoeur sur le développement du territoire.

« Nous jonglons avec les options, Richard Celzi [le conseiller de Tétreaultville] et moi, reprend le maire. Est-ce que ce sera une assemblée ou un 5 à 7? Une chose demeure : il n’y aura pas de procédure et ce sera mené sur le mode discussion. »

La rencontre aura lieu à la fin du printemps ou au début de l’été.

V. autre texte : Zone commerciale : il y aura consultation publique

V. autre texte : 2240 personnes habitent le Faubourg Contrecoeur

Vos commentaires
loading...