Publicité

Programme Municipalité amie des enfants

Communiqués
amienfants

Réal Ménard, Marc-André Plante et Alain Rayes, discutant du Programme Municipalité amie des enfants. (photo: Arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve)

Une première journée de partage, d’échange et de réflexion dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve stimulante pour les municipalités québécoises accréditées

Le vendredi 14 mars dernier, l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve était l’hôte de la première édition de la journée de partage, d’échange et de réflexion sur le programme Municipalité amie des enfants vouée au réseautage des arrondissements et municipalités accrédités. Réunis à la maison de la culture Maisonneuve, les 70 participants issus de 30 municipalités et arrondissements au Québec ont eu l’occasion d’échanger sur leurs bonnes pratiques et l’avenir du programme. Une étape structurante en vue de la création d’un réseau Municipalité amie des enfants.

« Dès 2008-2009, l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve s’engageait, avec le Carrefour action municipale et famille (CAMF) et l’UNICEF, à mettre sur pied l’accréditation Municipalité amie des enfants en devenant l’un des trois premiers arrondissements et municipalités au Québec à recevoir cette certification. C’est aussi avec enthousiasme que l’arrondissement proposait, il y a un an, la tenue de cette première rencontre de réseautage », a déclaré à cette occasion le maire de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve et membre du comité exécutif responsable du développement durable, de l’environnement, des grands parcs et des espaces verts, M. Réal Ménard.

logo_communique

Cette journée a effectivement permis aux participants de partager leurs expériences respectives et d’échanger sur la portée d’un tel programme dans une municipalité, tant au niveau des loisirs, du transport, de la sécurité publique, de la réussite éducative et de l’accessibilité que du soutien aux organismes, mais elle a aussi permis d’envisager collectivement l’avenir du programme en s’appuyant sur les besoins et les attentes des municipalités accréditées et celles qui sont intéressées à le devenir.

« Pour nous, l’objectif de cette journée est atteint. L’enthousiasme des participants en faveur d’une mise en commun de nos efforts en vue, notamment, de la création d’un véritable réseau Municipalité amie des enfants est une invitation à poursuivre sur notre lancée », a ajouté le président du conseil d’administration du CAMF et maire de Victoriaville, M. Alain Rayes. « Nous retenons également l’importance accordée à la question de la participation et de la démocratie chez les enfants de 0 à 17 ans. Susciter l’intérêt des enfants aujourd’hui afin d’éveiller en eux ce qui leur permettra de devenir des citoyens accomplis demain est un réel défi auquel les municipalités doivent répondre », a-t-il ajouté.

Notons que les initiatives culturelles mises sur pied dans l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve telles le festival Petits bonheurs, le programme Lire ensemble, le Coffre aux trésors et le programme 1,2,3 GO, en partenariat avec Avenir d’enfants, ont fait bonne figure et ont été citées en exemple. La présentation conjointe de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve et de la Ville de Montréal a porté sur les programmes d’animation et de développement de la lecture pour les 0 à 17 ans dans les bibliothèques de l’arrondissement et sur les projets innovants en faveur des enfants mis en œuvre dans le réseau des bibliothèques de Montréal.

Les présentations des différentes municipalités/arrondissements s’inspiraient d’un thème en particulier : relation scolaire-municipale (Varennes); la participation des enfants (Université Concordia, Sainte-Julie et Victoriaville); les loisirs-animation dans les bibliothèques (Ville de Montréal-Arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve); la promotion des droits de l’enfant (Saint-Bruno-de-Montarville, Ville de Québec et arrondissement de Saint-Laurent) et la promotion-communication (Saint-Eustache).

À propos de l’accréditation Municipalité amie des enfants

L’initiative Municipalité amie des enfants est un programme d’accréditation et de reconnaissance de l’UNICEF, porté par le CAMF. Elle est la version québécoise de l’initiative internationale Villes amies des enfants, créée en 1996 dans le cadre de la résolution prise lors de la deuxième Conférence des Nations Unies sur les établissements humains (Habitat II, à Istanbul, en 1996), visant à faire des villes des lieux vivables pour tous, en particulier pour les enfants. La déclaration de la Conférence a confirmé que le bien-être de l’enfant représentait l’indicateur principal d’un habitat sain, d’une société démocratique et d’une bonne gestion des affaires publiques. Depuis son lancement québécois en 2009 à l’occasion du 20e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant des Nations Unies et grâce à la participation financière d’Avenir d’enfants, le programme a pris son envol et s’est déployé partout au Québec. Le CAMF et UNICEF Canada ont depuis remis l’accréditation à 20 municipalités et prévoit doubler ce nombre d’ici 2016. Pour en savoir plus, visitez le www.amiedesenfants.ca.

Source : Maude Brasseur, Chargée de communication, Arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve

Vos commentaires
loading...