Publicité

Quatrième édition du concours É-lisez-moi MHM : Des finalistes convaincants, un débat serré!

Communiqués, Culture
É-lisez-moi

La grande gagnante du concours É-lisez-moi 2013-2014 MHM, Clodie Lévesque, 12 ans, en compagnie de Mme Karine Boivin Roy, conseillère de Louis-Riel, M. Réal Ménard, maire de l’arrondissement et de Mme Josée Valiquette, chef de section bibliothèque Langelier instigatrice du concours. (photo: Arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve)

Le vendredi 7 mars avait lieu, à la bibliothèque Langelier, la grande finale du débat littéraire de la 4e édition du concours É-lisez-moi. Sur les 40 participants, quatre finalistes se sont distingués, sur la base de leur critique écrite. Ce qui leur a assuré une place pour le débat final devant jury, au terme duquel une grande gagnante a été élue! Clodie Lévesque, 12 ans, a convaincu le jury en défendant Neuf bonnes nouvelles et une moins bonne, d’un collectif d’auteurs des Éditions de la Bagnole. Alexandre Côté-Fournier a quant à lui été choisi auteur de romans jeunesse préféré cette année grâce à son livre Une sale affaire de dentifrice, publié chez Bayard.

Le maire de l’arrondissement et membre du jury, M. Réal Ménard, a tenu à féliciter les jeunes pour leur participation, qui était d’ailleurs en augmentation cette année, et a rappelé combien la lecture peut jouer un rôle important à tout âge dans nos vies : « La lecture est bien plus qu’une évasion, c’est entre autres par la lecture que l’on apprend l’art des mots et celui de convaincre les autres. Le concours É-lisez-moi, proposé pour la première fois à Montréal en 2010 par les bibliothèques de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, permet aux jeunes de s’ouvrir à des romans différents de ceux qu’ils ont l’habitude de choisir ».

Mme Karine Boivin Roy, également membre du jury, a tenu à souligner le travail du comité organisateur et la contribution des enseignants : « Donner le goût de la lecture aux jeunes ça commence à la maison, mais c’est également avec des initiatives comme É-lisez-moi que l’on arrive à inculquer ce goût du partage, de l’analyse et du sens critique. Merci au comité organisateur et aux enseignants qui ont joué un rôle important dans ce concours! ».

Objectifs du concours

Rappelons que les objectifs du concours étaient de donner le goût de la lecture aux adolescents de 10 à 14 ans et de faire découvrir des romans jeunesse d’auteurs québécois en permettant aux jeunes de développer leur sens critique et l’art du débat. À partir d’une liste de huit romans jeunesse québécois publiés au cours de la dernière année, les participants devaient sélectionner le roman qui les intéressait le plus et défendre leur choix, pour élire l’auteur gagnant du concours É-lisez-moi 2013-2014 en produisant une courte critique.

É-lisez-moi

Dans l’ordre habituel, les finalistes Thomas Taillon (bibliothèque Mercier), Clodie Lévesque (bibliothèque Hochelaga), Alexandre Côté-Fournier, auteur gagnant, Mariah Bellatar (bibliothèque Langelier) et Adeline Tapsoba (bibliothèque Maisonneuve). (photo: Arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve)

Des finalistes convaincants!

Les quatre finalistes sélectionnés sur la base de leur critique pour venir débattre étaient :

  • Clodie Lévesque, 12 ans, grande gagnante pour la bibliothèque Hochelaga, a brillamment défendu Neuf bonnes nouvelles et une moins bonne. Collectif (éditions de la bagnole).
  • Mariah Bellatar, 12 ans, de la bibliothèque Langelier, avait choisi le livre Jane, le renard et moi, de Fanny Britt (éditions La Pastèque).
  • Thomas Taillon, 11 ans, finaliste pour la bibliothèque Mercier, a plaidé en faveur du roman d’Alexandre Côté-Fournier, Une sale affaire de dentifrice, publié chez Bayard, au grand plaisir de l’auteur gagnant qui était sur place!
  • Adeline Tapsoba, 14 ans, de la bibliothèque Maisonneuve, a opté pour Maude, ou, comment survivre à l’adolescence, d’Élizabeth Lepage-Boily (éditions Les Intouchables).

Un auteur qui a su éveiller le goût des jeunes pour la science-fiction

Alexandre Côté-Fournier a su éveiller le goût des jeunes pour la science-fiction avec Une sale affaire de dentifrice. Élu roman le plus populaire par les jeunes de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve à l’édition 2013-2014, Une sale affaire de dentifrice a su conquérir les jeunes en quête d’un imaginaire loufoque et débridé! Pour l’occasion, il a reçu une plaque honorifique du maire de l’arrondissement.

Prix offerts

Les quatre participants au débat ont reçu trois livres chacun offerts par différentes maisons d’éditions jeunesse et un abonnement à des périodiques. La grande gagnante du débat, Clodie Lévesque, s’est méritée un iPad mini, offert par les Bibliomanes Langelier. Une carte-cadeau des magasins Archambault, d’une valeur de 200 $, également offerte par les Bibliomanes Langelier, a été remportée par Andrew Castro Untoria, lors du tirage des prix de participation. Des prix de présence ont également été tirés parmi les jeunes qui ont voté le 7 mars, soit des abonnements au magazine Cool, offerts par TVA publications.

Rappelons que les finalistes seront invités à venir signer le livre d’art des jeunes de MHM au prochain conseil d’arrondissement, le 1er avril 2014.

logo_communique

Pour en savoir plus : Site Internet de l’arrondissementPage facebook de concoursFlickrYoutube

Source : Maude Brasseur, Chargée de communication, Arrondissement Mercier Hochelaga-Maissonneuve

 

Vos commentaires
loading...