Publicité

L’accès au logement, un droit pour tous?

Économie, Vie de quartier
Photo d'une rencontre sur l'accès au logement
Selon Infologis, il y a une pénurie de HLM dans la région de Montréal. (photo: Mari-Ève Cloutier)

Plus de 22 000 personnes sont en attente d’une habitation à loyer modique (HLM) à Montréal.

Puisque seulement 2000 unités se libèrent chaque année, il peut s’écouler sept ans avant qu’une personne reçoive l’appel tant attendu de l’Office municipal d’habitation de Montréal. Et une fois l’appel reçu, le principal intéressé ne dispose que sept jours pour donner une réponse.

Voici l’état de la situation du droit au logement au Québec, plus particulièrement en ce qui concerne l’île de Montréal, dressé par l’organisme Infologis de l’est de l’île de Montréal, en partenariat avec les étudiants en Techniques de travail social du Cégep Marie-Victorin.

Dans le cadre du cours Projet en intervention communautaire, quatre cégépiens ont décidé d’organiser une activité afin de sensibiliser les gens et les informer de leurs possibilités en cas de recours.

Peu de logements à prix abordable

Le taux d’inoccupation, autrement dit le nombre de logements disponibles, est considéré comme équilibré lorsque situé à 3 %. Un taux inférieur signifie que l’offre de loyers ne suffit pas à la demande et inversement. Or, le taux d’inoccupation a déjà atteint 7 % en 1995, mais aussi 0,7 % en 2001, pour osciller autour de 3 % en 2013.

De plus, alors que le revenu des familles locataires a augmenté de 12,8 % entre 2001 et 2006, la hausse du prix des loyers a, quant à elle, augmenté de 14,3 % sur la même période. Les causes sont multiples : croissance économique, construction de plus de propriétés que de logements, manque de financement du Gouvernement fédéral pour la construction de logements sociaux, etc.

Alors que le logement suffisant est considéré comme un droit pour tous à l’article 11 du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, la Charte des droits et libertés de la personne au Québec n’énonce pas ce droit de manière explicite. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il n’est pas respecté, estiment les étudiants du Cégep Marie-Victorin.

À l’occasion de la Journée des locataires le 24 avril prochain, le Regroupement des comités logement et association de locataires du Québec (RCLALQ) organise une manifestation nationale afin de revendiquer un contrôle obligatoire et universel des loyers. Le départ aura lieu dès 13 h à la station de métro Saint-Michel.

En chiffres…

L’Office municipal d’habitation de Montréal gère 20 810 logements HLM et maisons de chambre répartis dans 19 arrondissements de Montréal et cinq villes. De ce nombre, 3310 logements sont dans l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.

Vos commentaires
loading...