Publicité

Au revoir Taïchi!

Vie de quartier
Une des sculptures en bronze de la série « Taïchi » exposée au parc de la Promenade Bellerive. (photo: Michel Dubreuil, 2009)
Une des sculptures en bronze de la série « Taïchi » exposée au parc de la Promenade Bellerive. (photo: Michel Dubreuil, 2009)

L’exposition de la série Taïchi au parc de la Promenade Bellerive prend fin cette semaine.

L’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve tient à informer les citoyens de l’est de l’île et les usagers du parc que les œuvres du sculpteur taïwanais de renommée internationale Ju Ming quitteront le site au courant des prochains jours.

« La présentation des œuvres de Ju Ming au parc de la Promenade Bellerive a permis une expérience exceptionnelle dans un site enchanteur, pour le plus grand bonheur des dizaines de milliers d’usagers du parc qui avaient le loisir de se laisser inspirer par les figures de taïchi évoquées par ces œuvres. Nous remercions M. François Odermatt, collectionneur d’art, qui a rendu possible cette fabuleuse exposition », a tenu à mentionner le maire de l’arrondissement, M. Réal Ménard, par voix de communiqué.

La présence des sculptures de Ju Ming au parc de la Promenade Bellerive a été également l’occasion pour plusieurs Montréalais de découvrir le parc qui offre une vue exceptionnelle sur le fleuve Saint-Laurent.

« On savait que l’exposition allait être retirée d’ici la fin du mois de mai. Nous sommes tristes, mais en même temps, nous avons pu en profiter durant deux ans alors qu’au départ, l’exposition devait rester ici qu’une seule année », a expliqué Carole Castonguay, directrice générale de la Société d’animation de la Promenade Bellerive (SABP), lors d’un entretien téléphonique avec le Journal de Mercier-Est. « Les gens du parc ont beaucoup apprécié ces pièces de très grande valeur. Nous avons même eu l’occasion de faire des activités de méditation avec les écoles du quartier. Nous souhaitons d’ailleurs développer d’autres projets du genre avec la Ville d’ici les prochaines années », a-t-elle ajouté.

L’exposition, qui était installée dans le parc depuis décembre 2011, a été rendue possible grâce au soutien financier de l’arrondissement et à la collaboration du Service des grands parcs, du verdissement et du mont Royal et du Service de la culture de la Ville de Montréal.

Avant d’arriver à la Promenade Bellerive, les sculptures en bronze de la série « Taïchi » ont également été exposées au parc du mont Royal, près du lac des Castors, de 2006 à 2009, et à l’arboretum du Jardin botanique de Montréal, de 2009 à 2011. Les œuvres de Ju Ming ont par ailleurs déjà été exposées à la place du Casino, au Luxembourg, à la place de l’Europe, à Bruxelles, à la porte de Brandebourg, à Berlin, et à la place Vendôme, à Paris.

Et pour ceux et celles qui n’ont pas eu la chance de voir les statues dans Mercier-Est, sachez qu’il sera possible de les voir sur la rue de la Commune entre le boulevard Saint-Laurent et la place Jacques-Cartier, dès juin.

Vos commentaires
loading...