Publicité

Création d’une unité locale de propreté dans l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve

Environnement, Vie de quartier
Les élu-es de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve en compagnie des membres de la Direction des travaux publics de l’arrondissement lors de la conférence de presse sur le plan de propreté 2014 et la patrouille canine. (photo : Patrick Deschamps)
Les élu-es de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve en compagnie des membres de la Direction des travaux publics de l’arrondissement lors de la conférence de presse sur le plan de propreté 2014 et la patrouille canine. (photo : Patrick Deschamps)

Les élu(e)s de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve ont annoncé la mise sur pied d’une unité locale de propreté afin de mieux coordonner les interventions sur le terrain et de garder MHM plus propre dans le cadre de son Plan d’action propreté 2014.

« La propreté est un sujet qui préoccupe les gens. L’unité locale de propreté à la Division de la voirie aura comme mission d’offrir un service à la clientèle impeccable afin de donner satisfaction à nos résidents », a déclaré le maire de l’arrondissement, Réal Ménard, lors d’une conférence de presse ce matin dans la cour de voirie Dickson.

L’équipe sera composée d’un contremaître responsable de l’équipe, de 20 cols bleus, de quatre étudiants actifs sur les artères commerciales Ontario et Sainte-Catherine, d’un entrepreneur qui s’occupera du balai de rue dans des secteurs ciblés ainsi que de deux contremaîtres de secteur en soutien.

Un budget de 860 000 $ est alloué à l’administration pour la propreté, dont 338 000 $ provenant de l’arrondissement et 522 000 $ par la ville centre. Cependant, afin de réussir pleinement le plan d’action proposé, Réal Ménard a tenu à souligner l’importance de l’implication des citoyens. « Des gestes simples, tels que le respect des horaires de collectes d’ordures ménagères, la participation aux collectes des matières recyclables et des résidus domestiques dangereux et le maintien de son environnement immédiat propre, feront en sorte que de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve devienne un arrondissement où il fait encore mieux vivre! » a-t-il ajouté.

En ce sens, un dépliant rappelant l’horaire des collectes des ordures ménagères ainsi que des matières recyclables sera distribué aux résidants de l’arrondissement afin qu’il soit mieux respecté. « L’objectif de cet exercice est de sensibiliser les gens avant de les punir », a expliqué Éric Alan Caldwell, conseiller d’Hochelaga.

Si par exemple un résident de MHM ne respecte pas la période autorisée pour déposer ses déchets au bord du trottoir, un premier avertissement sera émis avant de donner un constat d’infraction.

Des étudiants dans les parcs cet été

En plus de l’entretien des parcs, des artères commerciales et des zones de forte affluence comme les abords de stations de métro le long de la ligne verte par les cols bleus, une équipe d’étudiants assura une prestation de service en ce qui concerne l’entretien des parcs les soirs de semaine et les fins de semaine.

Comme l’année dernière, ceux-ci auront comme tâches de surveiller les installations extérieures, donner accès aux chalets de parc et de renseigner les passants.

Dans le district de Tétreaultville, les étudiants seront chargés de s’occuper des parcs Carlos-d’Alcantara, de la Promenade-Bellerive, Thomas-Chapais et Saint-Victor.

Bonification de la patrouille canine

Dès l’arrivée de l’été, deux patrouilleurs supplémentaires se joignent au patrouilleur canin déjà en fonction. « J’invite les citoyennes et les citoyens à promener leur chien en laisse, à ramasser les excréments dans un sac et en disposer dans un panier et non sur le trottoir », a indiqué le conseiller de Tétreaultville, Richard Celzi.

En 2013, les patrouilleurs ont émis de 300 avis d’infraction aux propriétaires d’animaux. Près de la moitié de ces avis concernait des chiens non tenus en laisse.

Vos commentaires
loading...