Publicité

Investissement de 300 000$ à la Promenade Bellerive

Environnement
À gauche sur la photo, on aperçoit les nouvelles poubelles de marque Molok. (photo: Marie-Eve Cloutier)
À gauche sur la photo, on aperçoit les nouvelles poubelles de marque Molok. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Le parc de la Promenade Bellerive se refait une beauté grâce à un projet d’embellissement et de changement de mobilier.

L’investissement, évalué à près de 300 000$, vise à harmoniser les infrastructures et régler les problèmes liés à la surutilisation de certaines poubelles dans le parc.

Une quarantaine de nouveaux bancs de style parc Lafontaine seront installés, ainsi que trois nouvelles tables à piquenique, douze poubelles enfouies de marque Molok, douze poubelles fonctionnant à l’énergie solaire pour compacter les déchets et quinze nouvelles poubelles standard. Ces nouvelles poubelles ont également leurs homologues pour le recyclage à leurs côtés.

Des études pour évaluer la fréquentation du parc ont été menées pour établir le positionnement des nouveaux bancs et des nouvelles poubelles. Les travaux d’embellissement et le remplacement des infrastructures devraient être complétés d’ici le 24 juin prochain.

Des poubelles qui débordent ?

La Société d’animation du parc de la Promenade Bellerive (SAPB) rapporte avoir reçu quelques plaintes concernant le débordement de certaines nouvelles poubelles installées depuis peu dans le parc. Cependant, l’entretien des lieux est une responsabilité de l’arrondissement et non un mandat de la SAPB.

Selon le maire de l’arrondissement, il se peut que des poubelles aient débordé lors de la Journée des patriotes lundi dernier, puisqu’il s’agissait d’un jour férié. « Deux étudiants auront pour tâche de vider les poubelles tous les jours durant la haute saison cet été. L’entretien au parc demeure un défi constant et nous visons toujours à nous améliorer », a commenté Réal Ménard.

Les Badauds de Mercier-Est ont également rapporté sur leur page Facebook qu’une des nouvelles chaises longues aurait été déboulonnée et « jetée dans le fleuve » (voir photo ici). Ces propos n’ont pas pu être confirmés par l’arrondissement et la chaise a été remise à sa place depuis.

Vos commentaires
loading...