Publicité

Les élu-es d’Hochelaga et de Maisonneuve–Longue-Pointe se prononcent en faveur du déploiement de l’auto en libre-service

Communiqués
«Notre position est claire : nous sommes prêts dès aujourd’hui à voter pour l’auto en libre-service dans notre arrondissement.». Notre photo: une voiture de Communauto, place Chaumont, à deux pas du Faubourg Contrecoeur. (photo: Stéphane Desjardins)
«Notre position est claire : nous sommes prêts dès aujourd’hui à voter pour l’auto en libre-service dans notre arrondissement.». Notre photo: une voiture de Communauto, place Chaumont, à deux pas du Faubourg Contrecoeur. (photo: Stéphane Desjardins)

Les conseillers d’Hochelaga et de Maisonneuve– Longue-Pointe de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve sont prêts à appuyer le déploiement de l’autopartage en libre-service sur le territoire de l’arrondissement. Ils considèrent que ce service s’intègre dans le cocktail de transport composé de la marche, du vélo, des transports collectifs, de la location de voiture ainsi que du taxi.

Le conseiller du district d’Hochelaga, M. Éric Alan Caldwell considère que c’est l’élément manquant à une vraie offre alternative à la voiture : « Les différents modes de déplacement se complètent, ils ne s’opposent pas. L’auto en libre-service est une bonification à la vie de quartier puisqu’elle permet plus de mobilité, correspond à nos valeurs environnementales et à la vie de quartier que nous voulons. Alors, pourquoi attendre? ».

« Les arrondissements Rosemont-La-Petite-Patrie, Plateau-Mont-Royal ainsi que Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce ont déjà autorisé le service de voiture en libre-service. Le stationnement est une compétence d’arrondissement et nous considérons que c’est à nous que revient la décision de déployer ce service ou non, pas à la ville centre. M. Coderre veut une stratégie montréalaise sur le stationnement, bien, mais déployer ce service n’empêche en rien cette réflexion. Notre position est claire : nous sommes prêts dès aujourd’hui à voter pour l’auto en libre-service dans notre arrondissement», a ajouté Mme Laurence Lavigne Lalonde, conseillère du district de Maisonneuve-Longue-Pointe.

Les conseillers Caldwell et Lavigne Lalonde de l’arrondissement de Mercier– Hochelaga-Maisonneuve souhaitent que leurs collègues, M. Réal Ménard, maire de l’arrondissement, Mme Karine Boivin-Roy, conseillère du district de Louis-Riel et le conseiller du district de Tétreaultville, M. Richard Celzi, démontrent leur appui au développement de l’automobile en libre-service dès maintenant. Ils se disent prêts à participer activement à la réflexion collective devant mener à une politique pan- montréalaise des modalités de fonctionnement du service.

 

Vos commentaires
loading...