Publicité

Festival Âges et culture: achalandage record!

Culture
Dominique Hudson (à gauche sur la photo) lors de son spectacle sur scène au parc de la Promenade Bellerive, le 21 juin dernier. (photo: Guillaume Briand)
Dominique Hudson (à gauche sur la photo) lors de son spectacle sur scène au parc de la Promenade Bellerive, le 21 juin dernier. (photo: Guillaume Briand)

Le Festival Âges et culture a attiré les foules comme jamais auparavant rejoignant près de 9000 personnes lors de sa 20e édition, soit environ 3000 personnes de plus que la moyenne des dernières années.

L’événement, qui se tenait durant les trois fins de semaine de la période allant du 6 au 22 juin, avait débuté en force lors de la soirée d’ouverture avec le spectacle de Marie-Denise Pelletier et le double vernissage qui avait lieu simultanément (voir autre texte). Dans le cadre de la programmation, les spectateurs ont aussi pu apprécier les performances musicales de Jonathan Painchaud et de Jérôme Couture, les prestations à la fois musicales et humoristiques de François Léveillée et JiCi Lauzon et également le spectacle de magie de Martin Rozon (voir autre texte).

Les gens ont été nombreux au rendez-vous lors du dernier weekend de la programmation au parc de la Promenade Bellerive, puisque pas moins de 3500 personnes ont assisté aux différents spectacles du vendredi au dimanche. « La température a été de notre côté lors de cette fin de semaine. Dominique Hudson nous a fait danser sur des rythmes cubains le samedi soir. Le spectacle Hommage aux Colocs était de la “bombe” le dimanche. Des événements extérieurs du genre demandent toujours beaucoup de travail, mais ça en vaut la peine », commente Julie Gauthier, agente culturelle à la Maison de la culture Mercier.

Le Festival avait également une saveur intergénérationnelle cette année, alors que l’événement se voulait être plus spécifiquement pour les personnes âgées les années antérieures. « Ceci nous permet de rejoindre un plus large public », explique Mme Gauthier. Une activité de danse en famille a d’ailleurs été particulièrement populaire le vendredi 20 juin dernier. « L’atelier de danse sur des rythmes de percussions chorégraphiés par Karine Cloutier a été tellement apprécié du public que plusieurs personnes qui sont revenues les autres soirs ont demandé si l’atelier allait avoir encore lieu. C’était la première fois que nous faisions cette activité dans le cadre du Festival et il y a donc de fortes chances qu’elle revienne l’année prochaine », ajoute-t-elle.

Chapeau aux bénévoles

Même si le financement du Festival Âges et culture peut compter sur une subvention de Patrimoine canadien en plus de quelques subventions provenant de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve ou encore de la Caisse Desjardins, c’est surtout grâce aux nombreux bénévoles que l’événement peut avoir lieu chaque année.

« Avec l’aide des bénévoles, nous arrivons à aller chercher l’équivalent d’environ 15 000 $ en commandites chez des entreprises privées, soit l’équivalent subventionné par le public. C’est grâce à eux que nous arrivons à prolonger la programmation de la Maison de la culture Mercier jusqu’au début de l’été », tient à souligner Julie Gauthier. Près d’une trentaine de bénévoles réalisent 500 h de travail dans le cadre du Festival qui est coproduit avec le Chez-Nous de Mercier-Est depuis ses tous débuts, il y a 20 ans.

La Maison de la culture Mercier est officiellement fermée pour l’été et sera de retour dès le 28 août prochain afin d’annoncer sa prochaine programmation.

À lire également:

Succès monstre pour l’ouverture du Festival Âges et culture

Quand la magie et l’humour se rencontrent

Vos commentaires
loading...