Publicité

Pagayer le Saint-Laurent

Vie de quartier
Quelques-uns des ambassadeurs après leur arrivée au parc de la Promenade Bellerive en milieu d'après-midi dimanche dernier. (photo: Ariane Cimon-Fortier)
Quelques-uns des ambassadeurs après leur arrivée au parc de la Promenade Bellerive en milieu d’après-midi dimanche dernier. (photo: Ariane Cimon-Fortier)

Le Tour de la Route bleue 2014 s’est terminé sur les rives du parc de la Promenade Bellerive cette fin de semaine.

Une cinquantaine d’ambassadeurs ont pagayé en canot et en kayak pendant deux jours (31 mai et 1er juin) sur les plans d’eau entourant l’île de Montréal afin de promouvoir l’accessibilité au fleuve. En incluant l’activité réservée au grand public, ce sont plus de 200 personnes qui ont participé au Tour de la Route Bleue. L’événement, qui en était à sa quatrième édition, est organisé par Accès Fleuve/Comité ZIP Ville-Marie, un organisme caritatif dont la mission est de redonner le fleuve Saint-Laurent aux citoyens.

«  Peu de gens savent que les eaux du Saint-Laurent sont navigables pour les humains. Le Tour de la route bleue vise à sensibiliser les gens à ce sujet et à leur redonner l’accès au fleuve et à ses rives », explique Ariane Cimon-Fortier, directrice d’Accès Fleuve/ZIP Ville-Marie.

Évidemment, certaines portions des voies navigables ne sont pas réservées aux néophytes à cause du fort courant ou de rapides. Et il est important de bien savoir manoeuvrer son embarcation et de connaître les consignes de sécurité nautique. Pour Daniel Plouffe, un des ambassadeurs qui possède plus de 20 ans d’expérience en kayak de mer, apprendre à faire du canot ou du kayak, c’est un peu comme apprendre à faire du ski: on ne s’aventure pas dès le premier jour dans les trajets les plus difficiles!

Naviguer sur la Route bleue

Cette année, le Tour de la Route bleue se déroulait non seulement sur deux jours, mais aussi avec deux groupes parcourant deux itinéraires distincts, le premier au nord de l’île sur la rivière des Prairies et le second au sud de l’île sur le lac Saint-Louis. Tout le monde avait comme point de départ Saint-Anne-de-Bellevue et comme point d’arrivée le parc de la Promenade Bellerive. Les citoyens qui désiraient participer à l’activité pouvaient se joindre à la descente du lac Saint-Louis au courant de l’après-midi du 31 mai.

Selon Ariane Cimon-Fortier, il n’est pas nécessaire de parcourir des centaines de kilomètres pour naviguer sur l’eau, puisque le caractère insulaire de Montréal permet un accès à cette richesse qu’est le fleuve Saint-Laurent.   Nous souhaitons avoir de plus en plus d’activités pour tous en lien avec les eaux du fleuve d’ici les prochaines année  », a-t-elle ajouté.

La longueur totale de la Route bleue du Grand Montréal est de 250 km. On y répertorie six lieux de location et plus de quatre-vingt-dix sites d’arrêts. Pour en savoir plus, voici un lien menant vers une carte interactive de la Route bleue du Grand Montréal.

Vos commentaires
loading...