Publicité

Un plan d’action pour l’économie et l’emploi

Économie
François Gélinas lors du mot du président pendant l'assemblée générale annuelle hier soir. (photo: Marie-Eve Cloutier)
François Gélinas lors du mot du président pendant l’assemblée générale annuelle hier soir. (photo: Marie-Eve Cloutier)

La Corporation de développement économique de l’Est (CDEST) a tenu son assemblée générale annuelle hier soir (11 juin) et en a profité pour présenter à ses membres et partenaires son Plan d’action local pour l’économie et l’emploi (PALÉE).

Ce Plan, réalisé avec la collaboration du département de géographie de l’Université de Montréal, dresse le portrait des quartiers de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve (MHM). On y apprend entre autres que près de 60 % de la population de MHM est âgée de 25 à 64 ans, que 42 % des familles avec enfants sont monoparentales, que le taux d’obtention de diplôme professionnel ou collégial dans MHM est supérieur à celui de Montréal (33 % vs 28 %) et que le taux de chômage est légèrement inférieur dans l’arrondissement par rapport à celui de la métropole (8,9 % vs 10 %).

Ces données démographiques et économiques serviront de base à l’élaboration des orientations stratégiques de la CDEST qui découleront du PALÉE pour les cinq prochaines années.

Vison du « quartier complet »

La CDEST s’est dotée d’une vision future pour l’arrondissement de MHM s’articulant autour du principe de « quartier complet ». Selon ce principe, le quartier complet doit répondre à l’adéquation des besoins d’habitation, de développement économique, d’emploi, de services et de divertissement de l’ensemble de ses résidents.

La Corporation a présenté les trois axes de développement et les onze orientations qui guideront leurs actions. « Grâce au PALÉE, nous serons en mesure d’offrir des services et des interventions plus égales et équitables dans chaque quartier. Nous souhaitons également travailler de concert avec les tables de concertation de quartier afin de mener à bien notre plan », a annoncé Bernard Gauvreau, directeur général par intérim à la CDEST.

Le PALÉE 2014-2019 sera disponible en ligne sur le site web de la CDEST d’ici les prochaines semaines.

Départ du DG

L’AGA de la CDEST fut également l’occasion de rendre hommage à Didier Fleury qui a récemment quitté ses fonctions de directeur général après avoir occupé ce poste pendant trois ans. De nouveaux défis l’attendent au sein de l’équipe de la Caisse d’économie solidaire du Mouvement Desjardins.

« On vit une période où l’on se fait dire que c’est difficile et que nous sommes trop endettés. En fait, la situation n’est pas si pire que ça. Certes, le [contexte économique] n’est pas parfait, et certains ont réussi à instituer le même niveau de peur ici qu’en Europe. Si l’on regarde les chiffres, nous sommes loin de là. Nous avons réussi à faire fonctionner toute une économie malgré tout. Et l’unité la plus “travaillable” [sic] pour être ancré dans la réalité, c’est le quartier », a mentionné Didier Fleury lors de son discours.

Faits saillants de 2013-2014

Comme pour chaque assemblée générale, la CDEST a également pris le temps de revenir sur quelques faits saillants de l’année qui vient de se terminer. Le service aux entreprises a entre autres réalisé des investissements de plus de 550 000 $ auprès de 25 entreprises et organismes grâce à différents fonds. Ces investissements ont permis la création et le maintien de 162 emplois.

Production Jeun’Est, le SÉSAM et Y’a QuelQu’un l’autre bord du mur sont quelques-uns des organismes de Mercier-Est ayant bénéficié du fonds d’investissement en économie sociale de la CDEST.

Vos commentaires
loading...