Publicité

Le rôle d’un conseiller de ville : servir les citoyens

Élus
Un conseiller de ville doit toujours prendre ses décisions dans l'intérêt des citoyens qu'il représente, écrit Richard Celzi.
Un conseiller de ville doit toujours prendre ses décisions dans l’intérêt des citoyens qu’il représente, écrit Richard Celzi.

Pour ce dernier blogue avant la pause estivale, j’ai pensé vous entretenir des tâches dévolues aux conseillers de ville et des différentes façons qu’ont les citoyens de Tétreaultville de me faire part de leurs doléances.

Dans Mercier−Hochelaga-Maisonneuve, nous sommes 5 élus, dont le maire Réal Ménard et quatre conseillers de ville. Il n’y a pas, contrairement à d’autres arrondissements, de conseillers d’arrondissement.

En quoi consiste exactement le travail d’un conseiller de ville dans un arrondissement comme Mercier−Hochelaga-Maisonneuve?

En plus d’assister aux réunions mensuelles du Conseil d’arrondissement, qui se tiennent généralement à Mercier−Hochelaga-Maisonneuve le 1er mardi du mois, le maire d’arrondissement et les conseillers de ville ont comme priorité de faire valoir les intérêts de leur communauté, de leur district. Ils sont tenus par la loi de voter à chacune des propositions/résolutions faite pendant la réunion mensuelle du conseil d’arrondissement.

En plus du rôle de législateur, les conseillers de ville et le maire d’un arrondissement doivent jouer un rôle politique, c’est-à-dire qu’ils doivent être l’oreille de la population et obtenir gain de cause en son nom, lorsque les revendications de celle-ci sont justes, équitables et relèvent de la juridiction d’arrondissement.

L’exercice d’un tel pouvoir est important. En plus de voter les budgets et projets qui sont de compétence d’arrondissement (bibliothèque publique, piscines, parcs, aires de jeux, collecte de déchets, urbanisme, permis et inspections pour travaux et salubrité, travaux de voirie, déneigement, développement communautaire et social, etc.), un conseiller de ville doit également siéger une autre fois par mois au conseil municipal qui, lui, se tient à l’hôtel de ville en présence des représentants des autres arrondissements et du maire de Montréal, Denis Coderre.

En quoi consiste exactement le travail d’un conseiller de ville à l’hôtel de ville de Montréal?

La mission principale des conseillers de ville, lorsqu’ils siègent à l’hôtel de ville, consiste à voter en faveur ou non de projets, de contrats, de règlements touchant à des juridictions montréalaises, plus larges que celles d’un arrondissement : par exemple : sécurité publique, relations avec le gouvernement du Québec et du Canada, programmes de subventions à l’habitation, environnement et grands parcs (exemple : Parc de la Promenade Bellerive, Parc LaFontaine, etc.), plan général d’urbanisme.

Les conseillers de ville peuvent aussi siéger à des comités. Par exemple, je suis membre de la commission sur l’examen des contrats et membre de la commission sur les finances et l’administration, qui siègent à l’hôtel de ville et qui traitent de problèmes et de situations pan-montréalaises.

Pour décortiquer les différences compétences dévolues aux arrondissements et aux municipalités, voir le tableau succinct inclus ici.

Pour le bien de la population avant tout!

Ceci dit, je me dois d’être clair ici : en tant que conseiller de ville, notre travail −et mon travail­­− est d’abord de répondre aux diverses demandes des citoyens. Comme l’explique clairement le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire du Québec, de qui relève les municipalités, les élus municipaux doivent d’abord et « toujours prendre leurs décisions dans l’intérêt des citoyens qu’ils représentent ».

Outre les fonctions purement législatives que j’occupe au conseil municipal de Montréal et au conseil d’arrondissement de Mercier−Hochelaga-Maisonneuve, l’objectif de tout bon conseiller doit d’abord et avant tout de servir les citoyens, de répondre à leurs demandes, de voir à acheminer leurs plaintes à nos services et de régler les situations problématiques lorsque possible, de participer aux activités organisées par les organismes du milieu (clubs de l’Âge-d’or du district, services des loisirs, tables de concertation, etc).

D’ailleurs, je suis très fier de représenter les électeurs et électrices de Tétreaultville depuis le 3 novembre 2014. Dans les prochaines années, je me ferai toujours un devoir d’écouter leurs doléances et leurs commentaires.

J’aimerais justement terminer cette entrée de blogue en répétant qu’il me fait toujours plaisir de discuter d’enjeux montréalais et locaux avec les citoyens.

Il existe plusieurs façons de me joindre lorsque des problèmes ou situations difficiles surgissent. Il ne faut surtout pas hésiter à me contacter pour toute question et même suggestion ou commentaire! Pour le faire, voici trois options abordables :

1- En me faisant parvenir un courriel par le site de l’arrondissement, dans l’onglet « Envoyer un courriel à Monsieur Richard Celzi »

Sachez que je lis personnellement tous les courriels qui me sont envoyés à partir de ce site internet.

2- En me faisant part de doléances en appelant à mon bureau d’arrondissement au 514-872-9899. Si je ne suis pas présent, laissez-moi un message sur la boîte vocale. Soyez certain et certaine que j’écoute tous les messages téléphoniques qui me sont laissés.

3- En assistant aux réunions du conseil d’arrondissement, le 1er mardi du mois, et en me poser directement vos questions durant la période de temps alloué aux citoyens. Les séances du conseil d’arrondissement se tiennent au 6854, rue Sherbrooke Est, à la mairie de Mercier−Hochelaga-Maisonneuve.

4- Enfin, évidemment, en vous rencontrant lors des prochaines rencontres organisées dans notre district par tous les organismes sociaux, sportifs et communautaires qui contribuent à notre mieux-être!

Merci et bon été!

Les opinions émises dans les blogues sont celles de leurs auteurs et non celles de Pamplemousse.ca.
Vos commentaires
loading...