Publicité

Un badaud de Mercier-Est part pour Compostelle

Vie de quartier
Maurice Gohier veut sensibiliser les gens à la maladie qu’est le cancer en participant à la 5e édition de « Compostelle en tandem » le mois prochain. (photo: Facebook)
Maurice Gohier veut sensibiliser les gens à la maladie qu’est le cancer en participant à la 5e édition de « Compostelle en tandem » le mois prochain. (photo: Facebook)

Un résident de Mercier-Est prendra part à la 5e édition de « Compostelle en tandem » qui aura lieu du 10 au 23 septembre prochain afin de ramasser des dons au profit de la Fondation québécoise du cancer dont la mission principale est d’offrir des milieux de vie et des services de soutien aux malades.

Maurice Gohier, 60 ans, membre de la communauté des Badauds de Mercier-Est (bien connu pour ses nombreuses photos de levée et de couché de soleil), fait partie de la délégation de 40 personnes provenant des quatre coins du Québec qui marcheront de 100 à 200 km sur le chemin de Compostelle, en France, pour célébrer leur victoire contre la maladie ou bien pour rendre hommage à leurs proches qui ont dû faire face au cancer.

« J’ai une cousine et une tante qui sont atteintes du cancer. La sœur de ma conjointe se bat une troisième fois contre la maladie et nous vivons des moments difficiles. Ma mère est décédée du cancer il y a de cela neuf ans », raconte avec beaucoup d’émotion Maurice Gohier qui a lui-même combattu la maladie de Hodgkin il y a 25 ans.

Chaque participant avait pour mission de ramasser 2000 $ en dons pour l’organisme dont le grand objectif est de 100 000 $. En date d’aujourd’hui, la collecte de fonds est à 5000 $ près d’atteindre son but. Les dépenses reliées au voyage sont aux frais de chaque participant. « J’ai demandé à mes collègues, à mes amis et à ma famille de m’aider lors de ma collecte. Mon fils m’est arrivé avec une belle surprise, soit un don de 300 $. Il sait à quel point ce voyage est important pour moi », confie Maurice Gohier.

« J’ai fait mes recherches. En terme de rapport “qualité prix”, la Fondation québécoise du cancer est l’une des meilleures, car les sommes amassées ne sont pas amputé par des coûts de gestions (les administrateurs de la Fondation sont bénévoles) », fait valoir M. Gohier.

Pour appuyer Maurice Gohier dans sa collecte de fonds, cliquez sur ce lien.

Vos commentaires
loading...