Publicité

Hughette Mathieu Lussier de retour à la Maison de la culture Mercier

Communiqués, Culture
Majesté, 1992. Huile sur toile, 51 x 61 cm, Hughette Mathieu Lussier. (phot: Maison de la culture Mercier)
Majesté, 1992. Huile sur toile, 51 x 61 cm, Hughette Mathieu Lussier. (phot: Maison de la culture Mercier)

La maison de la culture Mercier présente « Réminiscences tropicales », huiles, pastels et aquarelles de Hughette Mathieu Lussier, du 20 septembre au 2 novembre 2014. Le vernissage aura lieu le vendredi 19 septembre, à 19 h.

En 1993, quelques années après l’ouverture de la maison de la culture Mercier, Hughette Mathieu Lussier y présentait Couleurs tropicales, une exposition qui fut fort remarquée et appréciée. 24 huiles et aquarelles d’oiseaux et de plantes exotiques figuraient, le soir du vernissage, parmi une multitude de plantes tropicales et de perroquets en cage. Tous les tableaux furent vendus. L’exposition fut un immense succès.

À l’occasion des 25 ans de la maison de la culture, Hughette Mathieu Lussier a réuni pour nous plusieurs tableaux de cette présentation mémorable, auxquels s’ajoutent d’autres inédits réalisés au cours de cette période ainsi que des œuvres plus récentes.

«La jungle m’a particulièrement touchée. Mes sentiments ont provoqué un jaillissement de couleurs dans mes tableaux.»

Hughette Mathieu Lussier est particulièrement réceptive au mysticisme qui se dégage de ce monde vivant. Elle aborde la peinture dans une sorte de contemplation symbiotique, ce médium étant pour elle le reflet d’un cheminement spirituel.

Hughette Mathieu Lussier

Après avoir exploré le monde du mouvement et celui du rythme en tant que professionnelle de la danse, Hughette Mathieu Lussier entreprend tout au long de la décennie 80 une formation en arts visuels tant à Montréal qu’à New York.

Elle fréquente l’atelier de peinture et pastel d’Albert Handell (Woodstock, New York), l’atelier de dessin de Georges Dyens et celui de Leslie Copol (Montréal), l’atelier de portrait de Daniel E. Green (New York). Elle suit les cours de peinture de Seymour Segal et de Chaki, professeurs auCentre Saidye-Bronfman et poursuit et obtient un certificat en peinture à l’Université du Québec à Montréal.

Outre l’exposition solo tenue à la maison de la culture Mercier, ses œuvres furent présentées à la Galerie d’art Vente et location du Musée des beaux-arts de Montréal et à la Galerie Espace Trois du Centre Saydie-Bronfman. La Galerie Westmount puis la Galerie Clarence-Gagnon défendirent son travail. Mentionnons qu’en 1988, elle fut médaillée d’or du Prix du Cercle des artistes-peintres du Québec.

Vos commentaires
loading...