Publicité

« Norman McLaren » aura sa place dans le Faubourg Contrecoeur

Culture, Histoire
Sur la photo, le cinéaste dessine directement sur la pellicule afin de créer ses animations. (photo: « Norman McLaren drawing on film - 1944 » par Jack Long/Office national du film du Canada)
Sur la photo, le cinéaste dessine directement sur la pellicule afin de créer ses animations. (photo: « Norman McLaren drawing on film – 1944 » par Jack Long/Office national du film du Canada)

Norman McLaren, célèbre cinéaste d’origine écossaise qui est venu s’installer au Canada en 1941 pour travailler avec John Grierson, premier directeur de l’Office national du film (ONF), fera bientôt son entrée dans les noms de rue du Faubourg Contrecoeur.

La rue «Norman McLaren » prendra place dans le quadrilatère formé par les rues Jean-Pierre Ronfard, de Contrecoeur, Myra-Cree et Duchesneau et sera coupée en deux par la rue Gabrièle-Frascadore.

Ce nom faisait partie des dix personnalités proposées pour nommer les nouvelles rues du Faubourg dans le cadre d’un concours organisé en 2008 par l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. Six noms de rues avaient alors été sélectionnés à l’époque à l’issue du concours, soit Carlos D’Alcantara, Anne Courtemanche, Gabrièle Frascadore (trois personnalités impliquées dans l’arrondissement), Marie-Ange Bouchard, Myra Cree et Jean-Pierre Ronfard (trois personnalités de renommée nationale).

Norman McLaren, qui aurait célébré son 100e anniversaire de naissance cette année, s’est d’abord intéressé à l’art et au design avant de plonger dans l’univers du cinéma. Reconnu pour ses techniques de dessin et de gravure directement sur les pellicules de film, Norman McLaren est considéré comme un génie créateur, pionnier dans le domaine de l’animation au cinéma. Un an après son arrivée au Canada en octobre 1941, il se voit confier l’organisation d’un service à l’ONF où il transmet son savoir et ses techniques d’animation à de jeunes recrues.

L’impressionnante filmographie de McLaren a permis à l’auteur de remporter presque autant de récompenses, notamment un Oscar pour Voisins, son film le plus célèbre, et la Palme d’or du court métrage au Festival de Cannes pour Blinkity Blank. L’ONF a produit un long métrage documentaire pour rendre hommage à Norman McLaren en 1990. Le cinéaste est Décédé à Montréal en 1987.

Pour visionner les oeuvres de Norman McLaren sur le site web de l’ONF, cliquez ici.

Vos commentaires
loading...