Publicité

ReVIEtalise ta vie: la petite histoire de Joannie

Vie de quartier
Des stagiaires de ReVIEtalise ta vie, incluant Joanie (à droite sur la photo), ont participé au Park(ing) Day sur la rue Hochelaga vendredi dernier. À leur espace de stationnement, il était possible de formuler un souhait pour le quartier. (photo: Marie-Eve Cloutier)
Des stagiaires de ReVIEtalise ta vie, incluant Joanie (à droite sur la photo), ont participé au Park(ing) Day sur la rue Hochelaga vendredi dernier. À leur espace de stationnement, il était possible de formuler un souhait pour le quartier. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Avant sa participation au projet ReVIEtalise ta vie, Joannie avait du mal avec l’idée de se trouver un emploi. Souffrant d’un trouble d’anxiété, juste y penser pouvait être une énorme source de stress. Aujourd’hui, elle se prépare pour une première expérience de travail en tant que réceptionniste.

Géré par l’organisme Y’a QuelQu’un l’aut’bord du mur (YQQ), le projet ReVIEtalise ta vie permet à de jeunes adultes défavorisés d’acquérir des connaissances et des compétences jugées essentielles à la réussite de leur intégration socioprofessionnelle. Cette année, une dizaine de jeunes ont pu participer à un stage d’une durée maximale de 26 semaines. La semaine de travail s’échelonne du mardi au vendredi, à raison de six heures par jour, afin de permettre aux participants de se familiariser avec un horaire fixe.

Le stage se décline en plusieurs activités qui touchent les domaines de l’horticulture, le développement socioprofessionnel et l’informatique après avoir participé à des ateliers de formation. « Notre objectif est d’outiller et de responsabiliser les jeunes le plus possible via la réalisation de différents projets qui mettent en pratique les connaissances qu’ils ont acquises durant le stage », explique Katherine Jarno, coordonnatrice de la formation en horticulture et aménagement paysager.

« Certains n’ont pas complété leur stage par manque de motivation. D’autres nous ont quittés avant la fin, car ils ont décidé de retourner à l’école, et certains complètent leur stage avec un nouvel emploi qui les attend », indique Francine Nadler, coordonnatrice de l’intervention pour ReVIEtalise ta vie. C’est justement le cas de Joanie, qui avait entendu parler du projet alors qu’elle était dans un centre jeunesse.

« C’est l’un des plus beaux projets auquel j’ai eu la chance de participer. J’ai appris beaucoup de choses, notamment comment gérer un budget et comment utiliser la suite Office. Je considère aujourd’hui avoir une meilleure estime de moi-même et je suis de moins en moins stressée », raconte Joannie, fin prête pour affronter le monde du travail.

 

Vos commentaires
loading...