Publicité

Sfumato: Rosalie Gamache expose à la Maison de la culture Mercier

Communiqués, Culture
Sfumato (détail), Rosalie Gamache. (photo: Maison de la culture Mercier)
Sfumato (détail), Rosalie Gamache. (photo: Maison de la culture Mercier)

La Maison de la culture Mercier présente Sfumato, dessins et peintures de Rosalie Gamache. Du 20 septembre au 2 novembre 2014. Le vernissage aura lieu le vendredi 19 septembre à 19 h.

«Sfumato : Manière de peindre, un peu comme si une vapeur s’était répandue sur la représentation des objets — souvent les plus éloignés —, de sorte que ceux-ci gardent un aspect un peu flou. Terme utilisé, en français, depuis le milieu du XVIIIe S., emprunté directement de l’italien sfumato «enfumé» (quattrocento)». André Béguin, Dictionnaire technique et critique du dessin, Oyez, Bruxelles, 1978.

Cette technique de peinture à l’huile, exécutée par la superposition de délicates couches de vernis, fut développée par Leonardo da Vinci au cours du 15e siècle et fait référence au concept d’évanescence, rendant la notion d’espace et de distance visible.

Si les œuvres de l’exposition Sfumato font écho à l’esthétique plastique de la renaissance italienne, tant dans la composition et le style que dans la palette chromatique et les techniques utilisées, Rosalie Gamache a su incarner une vision bien personnelle du sens poétique et métaphorique du sfumato.

Parfois brouillard, parfois fumée, son sfumato se transforme pour dévoiler ou cacher. C’est par la thématique du flou qu’elle aborde la notion de recherche identitaire, à travers l’évanescence du patrimoine culturel. Alimenté par différentes références artistiques tout en interrogeant l’histoire de l’art italien, le corpus d’œuvres décline en corollaire la mise de côté de la tradition classique dans le monde des arts visuels contemporains.

Rosalie Gamache

Rosalie Gamache est une jeune artiste montréalaise originaire de l’arrondissement Mercier de l’arrondissement–Hochelaga-Maisonneuve. Elle y a grandi et a terminé le programme Arts plastiques Études de l’école secondaire Édouard-Montpetit. Après avoir complété un DEC en arts plastiques en 2012, elle représente le Cégep du Vieux-Montréal à l’Exposition inter collégiale d’arts visuels au Centre national d’exposition de Jonquière.

Elle a été sélectionnée également parmi les finissants du programme pour présenter une exposition solo au Canif du Cégep du Vieux-Montréal. En 2013, elle est admise à la Russian Academy of Art de Florence, une école de beaux-arts classique, pour parfaire ses techniques de peinture à l’huile et de dessin. Cette expérience lui permet de participer à l’édition 2013 de la Biennale de Florence.

En cette 25e année de diffusion culturelle, la maison de la culture Mercier est particulièrement heureuse d’offrir ses cimaises à Rosalie Gamache pour une première exposition solo professionnelle.

 

Vos commentaires
loading...