Publicité

Tétreaultville n’a duré que trois ans!

Histoire
Le premier maire de Tétreaultville en 1907, M. Willems. (coll. Robert Carrière)
Le premier maire de Tétreaultville en 1907, M. Willems. (coll. Robert Carrière)
G. Willems, premier maire de Tétreaultville, en 1907. (coll. Robert Carrière)

G. Willems, premier maire de Tétreaultville, en 1907. (coll. Robert Carrière)

Le village de Tétreaultville n’a existé officiellement qu’entre 1907 et 1910, année de son annexion à Montréal. Durant ces trois années, le village a connu quatre maires!

Le gouvernement du Québec a sanctionné la charte du village en avril 1907. En réalité, le village était désignée comme paroisse. Le premier conseil élu fit formé de MM. A.Lachance, L. Bousquet, Avila Gervais, Georges Gordon, P. Lamoureux, A. Clarke et G. Willems. C’est ce dernier qui a été élu maire, à l’unanimité. C’est M. Gervais qui fut le premier secrétaire. Un certain Arthur Écrèment, du boul. Saint-Paul, fut le notaire de la nouvelle municipalité.

Pierre Tétreault n’a jamais été maire de Tétreaultville. Mais il était le propriétaire de tous les terrains de Tétreaultville, qu’il avait payé 26 000$ comptant, en 1896.

Les autres maires furent Prosper Massicotte, P. Légaré, Joseph Rioux et William Willems. En 1910 la ville de Montréal annexa la Longue-Pointe, le Village de Beaurivage et le village de Tétreaultville. La rue Baldwin (anciennement boul. Laurier) s’est jointe au village de Tétreaultville et le maire Willems en était propriétaire de tous les terrains, qu’il avait payé 40 000$ en 1906.

En fait, le village de Tétreaultville n’a jamais eu plus de quatre rues, du fleuve aux limites de Saint-Léonard de Port-Maurice.

Les rues du Parc Lebrun, dont Napoléon Lebrun était le propriétaire (rues Mercier et Lebrun) depuis 1906, n’ont jamais fait partie de Tétreaultville et, jusqu’en 1921, les gens devaient aller à la messe et payer la dîme à la paroisse de Saint-François D’Assise. M. Lebrun a donné son nom à l’école Lebrun qui était située rue Honfleur (Hochelaga), angle Mercier.

Les Rues du Parc Lapointe, qui appartenaient à Hormisdas Lapointe (rue Saint-Donat, boul. Lapointe et Saint-Émile) n’ont jamais, elles aussi, fait partie de Tétreaultville. Elles étaient de la Longue-Pointe. Hormisdas Lapointe avait fait un cadeau de noce de ces terrains à son fils Hormisdas en 1906. Ils s’étendaient du fleuve jusqu’aux limites de Saint-Léonard de Port-Maurice.

Les rues French, Pierre Bernard et Desmarteaux faisaient partie du Parc Bernard, dont Pierre Bernard, ancien maire de la Longue-Pointe, était le propriétaire.

M. Louis Caty, lui, était le maire du village de Beaurivage.

En 1097, les rues n’étaient pas les mêmes qu’aujourd’hui:

1907 / Aujourd’hui

Azilda / Pierre-Tétreault

Saint-Antoine /Desormeaux

Saint-Pierre / Mousseau

Joffre / Joffre (puisqu’ouverte en 1914)

La population

Tel qu’annoncé dans le quotidien La Patrie, en 1909:

Beaurivage: 1600

Longue-Pointe: 1693

Tétreaultville: 1000

Maisonneuve: 20 904

Grand Montréal: 476 000

Le conseil municipal, en 1907. (coll. Robert Carrière)

 

Vos commentaires
loading...