Publicité

Une centaine d’appuis pour Émilie Auclair

Élus
Émilie Auclair a déposé son bulletin de candidature au président d’élection de la Commission scolaire de Montréal le 24 septembre. (photo: Émilie Auclair)
Émilie Auclair a déposé son bulletin de candidature au président d’élection de la Commission scolaire de Montréal le 24 septembre. (photo: Émilie Auclair)

Émilie Auclair a officiellement déposé son bulletin de candidature au président d’élection de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) ce mercredi (24 septembre). Jusqu’à présent, elle est la première et seule candidate dans le district de Mercier à titre de commissaire scolaire.

Alors que seulement 10 signatures d’appuis étaient nécessaires, Émilie Auclair est allée en chercher une centaine provenant des résidants de Mercier-Est et Mercier-Ouest.

Bien connue dans le quartier en tant que directrice adjointe chez Solidarité Mercier-Est, Mme Auclair est déjà en action pour mener à bien sa campagne. On peut d’ailleurs suivre ses activités sur sa page Facebook officielle où elle entend faire part de ses idées et de ses actions. « Je me suis créé une page Facebook pour séparer ma vie privée de ma vie politique. Cela donne un moyen aux gens de me suivre durant la campagne, de voir ce que je fais et de partager mon contenu », explique Mme Auclair.

De plus, Émilie Auclair croit bien que le réseau social puisse lui attirer des appuis supplémentaires, puisqu’au niveau scolaire, les élections sont souvent remportées par des réseaux de gens qui se mobilisent pour la cause. « Nous misions sur les moyens que nous avons pour nous rapprocher des gens », ajoute-t-elle.

Outre Facebook, la candidate de Mercier est également active sur le terrain en visitant l’ensemble des écoles du quartier et en participants aux différentes fêtes. « Il me fait extrêmement plaisir d’aller à la rencontre des gens dans leur milieu et d’échanger avec eux sur leur vision et leurs préoccupations quant à l’éducation de nos enfants », explique Émilie Auclair, elle-même maman de deux enfants, dont l’aîné a commencé la maternelle à l’école La Vérendrye cette année.

Émilie Auclair se présente sous les couleurs du Mouvement pour une école moderne et ouverte (MÉMO), reprenant ainsi le flambeau tendu par la commissaire sortante de Tétraultville, Catherine Harel-Bourdon, dont le poste de présidente de la CSDM sera déterminé par suffrage universel le 2 novembre prochain. « Émilie est une femme de conviction, de consensus et d’action. Elle apportera sa contribution aux nombreuses réalisations du MÉMO et se battra avec nous pour le financement de nos écoles publiques, la réussite de nos élèves et le développement de notre communauté », a mentionné Mme Harel-Bourdon.

La candidate du MÉMO rappelle, en terminant, l’importance à tous d’aller voter le 2 novembre prochain « afin de démontrer l’importance que nous accordons à l’éducation de nos enfants et notre attachement face à nos écoles publiques et à notre commission scolaire ».

À lire également:

« En primeur – Élections scolaires: Émilie Auclair veut revaloriser le milieu éducatif »

Vos commentaires
loading...