Publicité

Dix-huit nouveaux dos d’âne dans le quartier

Vie de quartier
De gauche à droite: Éric Alan Caldwell, conseiller du district d'Hochelaga, Richard Celzi, conseiller du district de Tétreaultville, Laurence Lavigne Lalonde, conseillère du district de Maisonneuve–Longue-Pointe, Réal Ménard, maire de l'arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve et Karine Boivin Roy, conseillère du district de Louis-Riel. (photo: Arrondissement MHM)
De gauche à droite: Éric Alan Caldwell, conseiller du district d’Hochelaga, Richard Celzi, conseiller du district de Tétreaultville, Laurence Lavigne Lalonde, conseillère du district de Maisonneuve–Longue-Pointe, Réal Ménard, maire de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve et Karine Boivin Roy, conseillère du district de Louis-Riel. (photo: Arrondissement MHM)

Réunis à l’école Saint-Fabien hier matin, les élus de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve ont présenté les dernières mesures d’apaisement de la circulation implantées sur le territoire pour l’année 2013-2014.

Au total, ce sont 87 nouvelles infrastructures qui ont été installées abords de plusieurs parcs et écoles de MHM afin de rendre ces endroits plus sécuritaires. De ce nombre, 18 nouveaux dos d’âne ont été aménagés dans Tétreaultville.

« Nous souhaitions conserver le caractère paisible et résidentiel du quartier en ciblant stratégiquement les rues locales propices à la circulation de transit, là où le débit et la vitesse étaient plus problématiques, comme sur Mousseau, Pierre-Bernard, de Marseille, Fletcher, Bilaudeau et De Forbin-Janson. Quelques saillies de trottoir ont également été construites, notamment près du parc de la Promenade-Bellerive », explique le conseiller du district, Richard Celzi.

Budget de 1,4 million

Avec l’ajout de ces infrastructures, on retrouve en tout 140 dos d’âne et 130 saillies de trottoir dans l’arrondissement représentant un investissement de 1,4 million de dollars depuis 2008.

« Notre priorité d’intervention demeure toujours la sécurisation aux abords des écoles et des parcs, et ce afin d’offrir aux citoyens un milieu de vie à échelle humaine. En 2013-2014, 400 000 $ ont été consentis par l’arrondissement, ce qui a permis d’aménager 48 dos d’âne dans différents secteurs où nous souhaitions diminuer la circulation et réduire la vitesse. À cela s’ajoutent 39 saillies de trottoir réalisées et financées dans le cadre du programme de réfection routière de l’arrondissement et qui seront d’ailleurs verdies dès le printemps prochain », précise Réal Ménard, maire de l’arrondissement.

Ce faisant, c’est pratiquement la totalité des parcs et des corridors scolaires retrouvés dans l’arrondissement qui ont bénéficié de mesures d’apaisement. L’arrondissement invite d’ailleurs les citoyens à participer à la réflexion concernant les prochains secteurs où il sera nécessaire d’intervenir pour en assurer la sécurité routière en contactant leur conseiller municipal ou le service 311.

Pour consulter les fiches techniques et la carte de localisation des mesures d’apaisement de la circulation réalisées en 2014, cliquez ici et ici.

 

Vos commentaires
loading...