Publicité

YQQ obtient la gestion des Éco-quartiers

Environnement
Jusqu'à tout récemment, Y'a QuelQu'un de l'aut'bord du mur ne s'occupait que de la gestion de deux des quatre Éco-quartiers sur le territoire. (photo: Facebook)
Jusqu’à tout récemment, Y’a QuelQu’un de l’aut’bord du mur ne s’occupait que de la gestion de deux des quatre Éco-quartiers sur le territoire. (photo: Facebook)

Le Journal de Mercier-Est a appris de sources proches du dossier que c’est l’organisme du quartier Y’a Quelqu’un l’aut’bord du mur qui devient le gestionnaire du programme des Éco-quartiers pour l’ensemble de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.

Actuellement, ce programme est confié à deux organismes, le Comité de surveillance Louis-Riel et Y’a Quelqu’un l’aut’bord du mur (YQQ). Le premier gère les Éco-quartiers Hochelaga et Louis-Riel. L’autre, ceux de Tétreaultville et Maisonneuve-Longue-Pointe. Au printemps dernier, l’arrondissement a entamé une réflexion sur ce mode de gestion afin de l’optimiser. C’est finalement YQQ qui a emporté l’appel d’offres, il y a quelques jours. La nouvelle structure sera mise en place au cours des prochaines semaines et la nouvelle formule doit officiellement être lancée le premier novembre. Mais, il est entendu dans les milieux concernés que le véritable décollage aura lieu début janvier.

« Nous sommes déçus et ébranlés, a déclaré un des dirigeants du Comité de surveillance Louis-Riel. Cette nouvelle crée beaucoup d’incertitudes, notamment pour les emplois. » De fait, il y a plusieurs mois, on parlait d’une réorganisation sans qu’il y ait nécessairement d’abolition de postes. Aujourd’hui, rien n’est moins sûr si on tient compte de la nouvelle réalité budgétaire de l’arrondissement, qui doit composer avec une réforme du financement des arrondissements pilotée par l’administration du maire de Montréal, Denis Coderre.

Dans l’intervalle, YQQ doit déménager ses locaux, car son bail, angle de Grosbois et Pierre-Tétreault, se termine le 31 octobre. L’organisme s’installe dans les locaux du Sesame, au 8628, Hochelaga, entre Pierre-Tétreault et Baldwin, confirme sa directrice générale, Pauline Picotin. Il s’agit d’un maillage qui confirme un partenariat de longue date entre les deux organismes. YQQ disposera de locaux mieux adaptés et plus confortables que ceux de la rue de Grosbois, qui ne paient pas de mine.

Il reste cependant beaucoup de ficelles à attacher avec l’équipe du Comité de surveillance Louis-Riel et YQQ. Des négociations sont en cours entre l’arrondissement et les deux organismes. Des sources confirment que le nombre de points de service va diminuer de quatre à trois. Pour le reste, il faudra attendre les annonces officielles de l’administration du maire de l’arrondissement, Réal Ménard. Ce dernier n’était pas disponible au moment de mettre sous presse.

Vos commentaires
loading...