Publicité

DERNIÈRE HEURE: Projet Montréal vote contre le budget une seconde fois

Élus
Le maire de l'arrondissement, Réal Ménard, ainsi que Richar Celzi, conseiller de Tétreaultville et Karine Boivin Roy, conseillère de Louis-Riel, ont voté en faveur du budget alors que Laurence Lavigne-Lalonde, conseillère de Maisonneuve-Longue-Pointe et Éric Alan Caldwell, conseiller de Hochelaga, ont voté contre. (photo: Marie-Eve Cloutier)
Le maire de l’arrondissement, Réal Ménard, ainsi que Richar Celzi, conseiller de Tétreaultville et Karine Boivin Roy, conseillère de Louis-Riel, ont voté en faveur du budget alors que Laurence Lavigne-Lalonde, conseillère de Maisonneuve-Longue-Pointe et Éric Alan Caldwell, conseiller de Hochelaga, ont voté contre. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Le budget de fonctionnement de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve pour 2015 a été adopté à la majorité alors que les élus de Projet Montréal, Laurence Lavigne-Lalonde (conseillère de Maisonneuve-Longue-Pointe) et Éric Alan Caldwell (conseiller de Hochelaga), ont voté contre pour une seconde année lors de la réunion du conseil d’arrondissement du 7 octobre (mardi).

De gros efforts ont été faits pour diminuer les dépenses et faire des compressions, selon le maire de MHM, Réal Ménard. Deux millions de dollars ont ainsi été retranchés. Le budget total pour 2015 de 70, 1 M$ représente une légère baisse par rapport à l’année dernière alors que cette somme totalisait 71,3 M$. La taxe locale, qui avait augmenté de 0,01 $ l’année dernière, est ramenée à 0,0678 $ le 100 $ d’évaluation (voir autre texte).

Cependant, la paramétrisation par la ville-centre, qui représente 8,2 % de plus sur le budget sur une période de cinq ans pour l’arrondissement, ne semble pas avoir les effets escomptés selon l’opinion des différents élus. « Malgré l’ajout de la paramétrisation, le budget de cette année est plus faible que celui de l’année dernière. Puisque l’indexation augmente plus rapidement que la paramétrisation, ceci ne permet pas de rétablir les sommes qui ont été coupées les années précédentes. Un déficit structurel nous pend au bout du nez », affirme Laurence Lavigne-Lalonde.

Puisque la paramétrisation est calculée sur la période allant de 2014 à 2019 et avec une indexation prévue de 2 % par année pour cette même période, il est évident que le 8,2 % de plus sera insuffisant, selon la conseillère de Maisonneuve Longue-Pointe.

C’est donc pour cette raison, mais aussi pour les mêmes raisons évoquées pour le budget 2014, que les deux élus de Projet Montréal, Mme Lalonde et M. Caldwell, ont décidé de voter contre le budget cette année encore. « Comme l’année dernière, aucune action tangible n’est prévue pour revenir à l’équilibre d’ici deux à trois ans et aucune vision claire de ce qu’on veut pour l’arrondissement n’est présentée », fait valoir Mme Lavigne-Lalonde.

Le « rôle » de l’opposition

Le maire de l’arrondissement a bien entendu voulu nuancer les propos des deux élus : « Il y a une large part de spéculations dans ces affirmations. Certes, il est souhaitable que les administrations indexent leurs dépenses, mais la paramétrisation est un gain important pour l’arrondissement. Je tiens à rappeler que nous avons travaillé en équipe sur ce budget et nous avions des orientations de base afin de ne pas faire de coupes dans les installations ni dans les services. Il n’est pas impensable qu’à la fin de l’année, nous arrivions avec un coussin d’entre 600 000 $ et 1 M$. Je constate à regret que mes collègues ne votent pas pour le budget ayant plutôt choisi de se camper dans un rôle d’opposition. »

Durant la séance, le conseiller de Tétraultville, Richard Celzi, a publié le message suivant sur sa page Facebook :

Je vote en faveur du budget 2015 de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. Je suis fier de travailler en équipe et de façon constructive. On a réussi à baisser la taxe locale d’arrondissement malgré une situation économique plus difficile cette année. Je continuerai à travailler en équipe en 2015!

Sa collègue Karine Boivin Roy a également utilisé le réseau social pour faire connaître sa position:

Je vote POUR l’adoption du budget 2015 de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve en continuant de travailler à maintenir les services malgré les nécessaires restrictions budgétaires. Nous avons relevé le défi en équipe en 2014 et je continuerai de travailler en équipe avec mes collègues du conseil de mon arrondissement!

Malgré les divergences d’opinions entre élus, Éric Alan Caldwell a tout même dit souhaiter avaliser le budget l’année prochaine, s’il arrive à dresser « une meilleure vision de ce que l’on veut à l’arrondissement ».  « La ville à des moyens limités et il faut se donner des priorités. Nous sommes prêts à travailler en ce sens avec nos collègues », mentionne M. Caldwell.

À lire également:

« Hausse de taxes dans Mercier Hochelaga-Maisonneuve »

Vos commentaires
loading...