Publicité

Au cinéma comme dans la vie

Culture
L’auteur du film En Plein Cœur (à gauche) et le comédien qui incarne le jeune Jimi, Kevin Noël, ont pris le temps de répondre aux questions de l’auditoire après la projection du film jeudi soir. (photo: Marie-Eve Cloutier)
L’auteur du film En Plein Cœur (à gauche) et le comédien qui incarne le jeune Jimi, Kevin Noël, ont pris le temps de répondre aux questions de l’auditoire après la projection du film jeudi soir. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Stéphane Géhami voulait trouver un vrai « p’tit gars de la rue » pour jouer un des principaux rôles dans son premier long métrage, En Plein Cœur (2008). Ce dernier fut servi lorsque son acteur a dû manquer une journée de tournage pour s’être retrouvé réellement au volant d’une voiture volée!

En Plein Cœur raconte l’histoire de Jimi (Kevin Noël), 14 ans, jeune bum qui a décidé de quitter l’école pour devenir l’acolyte de Benoît (Pierre Rivard), 34 ans, voleurs de voiture dans les rues de Montréal pour le compte d’un réseau criminel. Alors que Benoît semble avoir choisi cette voix en même temps qu’il a choisi l’exil de sa famille plus aisée (son père est médecin et sa sœur vit dans une maison cossue de la métropole), Jimi s’adonne plutôt au trafic de voiture pour le goût de l’aventure et surtout pour subvenir aux besoins de sa mère dépressive.

Malgré le milieu et les conditions de vie difficiles dans lesquels sont plongés les personnages, des liaisons d’amour et de fraternité sont mises à l’avant-plan. Benoît est tourmenté entre une nouvelle (Julie Deslauriers) et une ancienne flamme (Bénédicte Descary) et Jimi vient chercher en « celui qui lui a tout appris » un substitut paternel qui viendra l’aider lorsque sa mère doit être hospitalisée.

« Je ne voulais pas un jeune acteur de 14 ans venant d’Outremont qui allait jouer le personnage. J’ai fait le tour des parcs et des maisons des jeunes à Montréal. J’ai vu au moins 150 adolescents en audition pour le rôle de Jimi », explique Stéphane Géhami aux cinéphiles présents après la projection de son film chez Station Vu hier soir (jeudi).

« Mon rôle est très près de ma personnalité de l’époque. Je n’allais plus à l’école lorsqu’on m’a offert de jouer dans le film. Je réalisais alors le rêve de tous les adolescents de 14 ans qui désirent faire du cinéma », raconte Kevin Noël, aujourd’hui âgé de 22 ans. Après son arrestation pour avoir conduit une voiture volée (par son ami, nous a-t-il précisé!) et suite à la fin du tournage, le jeune homme s’est quelque peu assagi. « Je me suis trouvé un agent et j’ai eu la chance de jouer dans des séries télés, comme 19-2, 30 Vies et Les Parents ».

Un bum au coeur sensible

Kevin avait déjà suivi quelques cours d’art dramatique lors de son passage à l’école, mais il a également reçu du coaching quelques mois avant le tournage pour peaufiner son jeu. « Kevin est un naturel, il fait partie de ceux qui n’ont pas besoin de suivre la formation classique pour devenir acteur. Certains jeunes de son âge ne se forcent même pas pour apprendre leur texte. Lui, il l’a non seulement appris, mais sa compréhension du scénario a même emmené son personnage ailleurs. Jimi est aussi vulnérable, sensible et même un peu timide. Kevin a livré toute cette profondeur », raconte le réalisateur qui habite le quartier Hochelaga.

Par ailleurs, il est facile de remarquer que quelques scènes ont été tournées dans l’arrondissement, alors que l’on reconnait, entre autres, la place Valois dans Hochelaga-Maisonneuve. La rive sud de Mercier-Est est même visible au loin lors des scènes qui se déroulent juste en face, sur l’Île Charron.

Une deuxième représentation du film En Plein Cœur aura lieu le vendredi 14 novembre à 19 h 30 chez Station Vu.

Vos commentaires
loading...