Publicité

Émilie Auclair : « Il faut voter dimanche prochain pour prendre position contre les mesures d’austérité qui touchent nos enfants »

Communiqués
(photo: Facebook)
(photo: Facebook)

Émilie Auclair, candidate du Mouvement pour une école moderne et ouverte (MÉMO) dans Mercier, lance un dernier appel aux électeurs de Mercier‐Ouest et de Mercier‐Est pour recevoir un mandat fort lors des élections scolaires qui auront lieu en ce dimanche 2 novembre. « Je souhaite que les citoyennes et les citoyens de Mercier soient nombreux à nous appuyer, Catherine Harel Bourdon et moi, le 2 novembre prochain. Or, le plus grand enjeu de cette campagne dépasse malheureusement les limites de la Commission scolaire de Montréal et nous avons maintenant la responsabilité d’envoyer un message fort au ministre Bolduc. Nous sommes contre les mesures d’austérité qui touchent nos enfants et nous tenons à préserver nos structures démocratiques de proximité. Avec votre appui, en équipe, nous nous battrons vigoureusement pour que les décisions touchant le développement de nos écoles continuent de se prendre dans Mercier et à la CSDM, plutôt qu’à Québec », a affirmé Émilie Auclair, candidate du MÉMO dans Mercier.

Ainsi, Émilie Auclair, Catherine Harel Bourdon et l’équipe du MÉMO portent de nombreux projets pour défendre le maintien de services de qualité et la réussite des élèves. « Oui, nous exigeons un financement public adéquat des écoles de la CSDM, qui sont innovantes, multiculturelles et ouvertes à tous. Oui, nous voulons bâtir le patrimoine scolaire du 21e siècle, en intégrant le design, la mise en valeur du patrimoine et le développement durable dans la rénovation et la construction de nos écoles. Oui, les défis sont grands, mais avec votre appui le 2 novembre, nous sommes confiants », a mentionné Catherine Harel Bourdon, présidente du Mouvement pour une école moderne et ouverte et candidate à la présidence de la Commission scolaire de Montréal.

Par ailleurs, Émilie Auclair dresse un bilan plus que positif de sa campagne d’idées et de terrain. « J’ai visité chacune des écoles de Mercier‐Ouest et de Mercier‐Est, et ce, à plus d’une reprise chacune. J’ai rencontré et téléphoné à des centaines de parents et de citoyens afin que ceux‐ci me fassent part de leurs préoccupations. Mon équipe et moi avons occupé le terrain comme personne. Je suis très fière de ma campagne. Je souhaite de tout cœur que les électeurs de Mercier répondent en très grand nombre à notre message en exerçant leur droit de vote dimanche prochain entre 10 h à 20 h dans une école située à proximité de chez eux », a conclu Mme Auclair.

Vos commentaires
loading...