Publicité

La CDEST demeure très optimiste

Économie
Afin de récolter des appuis, l'Association des Centres locaux de développement du Québec a lancé une campagne sur les réseaux sociaux en utilisant le mot-clic #monCLD. (photo: Facebook)
Afin de récolter des appuis, l’Association des Centres locaux de développement du Québec a lancé une campagne sur les réseaux sociaux en utilisant le mot-clic #monCLD. (photo: Facebook)

« Nous sommes soulagés que le maire de Montréal, Denis Coderre, ait confirmé sa volonté de collaborer avec les CDEC et les CLD. Nous avons encore beaucoup d’espoir concernant notre avenir », a indiqué Francine Labelle, directrice générale de la Corporation du développement de l’Est (CDEST), au Journal de Mercier-Est, jointe au téléphone cet après-midi (jeudi), au lendemain de l’annonce faite par le gouvernement provincial concernant l’adoption d’un Pacte fiscal transitoire avec les villes, les municipalités et les MRC.

En effet, le réseau de développement économique de Montréal a dû composer avec beaucoup de rumeurs ces derniers jours concernant l’avenir même de leur organisation suivant la signature imminente de ce nouveau Pacte fiscal dont l’objectif était l’assainissement des finances publiques, notamment en coupant 55 % du budget consacré au développement économique local et en abolissant les Centres locaux de développement (CLD).

Alors que cette entente donne le choix aux villes et aux MRC de maintenir l’expertise des CLD ou de rapatrier ce mandat sous leur responsabilité, Denis Coderre s’est dit ouvert à continuer de collaborer avec les CDEC et les CLD de Montréal. « M. Coderre désire mettre à profit le modèle montréalais de développement économique local, en soulignant qu’il souhaite tout de même le réviser afin de voir s’il est possible de lui apporter des améliorations », explique Francine Labelle, en ajoutant qu’une rencontre entre les présidents des CDEC et le maire de Montréal devrait avoir lieu prochainement pour en discuter.

Jamais sans #monCLD

Afin de faire valoir leur rôle dans le soutien à l’entrepreneuriat, les CDEC et les CLD ont entrepris cette semaine une campagne d’appui auprès de la population, des représentants d’entreprises et des organisations en leur demandant de signer des lettres signifiant leur attachement au modèle de développement actuellement en place. « Quelques heures après l’envoi de notre courriel, nous avions déjà plus d’une cinquantaine de lettres d’appuis à la CDEST et c’est plus de 600 lettres au total qui ont pu être envoyées par tout le réseau au maire et aux membres du comité exécutif de la Ville de Montréal et aux chefs des partis d’opposition », fait valoir la DG de la CDEST. 

L’Association des CLD du Québec poursuit d’ailleurs sa campagne sur les réseaux sociaux en invitant les gens à changer leur photo de profil sur Facebook et Twitter afin de manifester leur appui pour le maintien des CLD et en employant le mot-clic #monCLD dans leurs publications.

Abolition de poste

La Journal de Mercier-Est a également appris que la Corporation de développement de l’Est devra abolir son poste de conseiller au développement communautaire d’ici la fin de l’année. Or, cette coupe n’a pas de lien avec les événements récents, comme l’explique Francine Labelle : « La CDEST se voit être obligée de retrancher ce poste suite aux coupes budgétaires de 10 % imposées par le gouvernement du Québec l’été dernier. La décision n’a pas été facile, mais nous avons dû faire des choix. Cependant, nous continuons à travailler avec les organismes qui ont reçu nos services en ce sens et nous en sommes à trouver des solutions pour maintenir en place nos programmes », rassure la directrice générale.

***

Semaine de l’entrepreneuriat 2014

Du 17 au 20 novembre prochain, la CDEST, en collaboration avec plusieurs partenaires du milieu, organise une semaine d’ateliers et de conférences axés sur l’entrepreneuriat. « J’invite d’ailleurs tout le monde à venir au 5 à 7 le jeudi afin de rassembler les personnes qui nous ont appuyés durant notre campagne et de voir l’avenir sous un angle positif », lance Francine Labelle.

Pour plus de détails concernant l’événement, consulter le site web de la CDEST.

Vos commentaires
loading...