Culture, Élus
L'aide financière accordée à Station Vu va permettre à l'organisme d'assurer une programmation hebdomadaire pour encore quelques mois. (photo: Marie-Eve Cloutier)
L'aide financière accordée à Station Vu va permettre à l'organisme d'assurer une programmation hebdomadaire pour encore quelques mois. (photo: Marie-Eve Cloutier)

PRIMEUR: L’arrondissement à la rescousse de Station Vu

Une contribution financière de 3000 $ a été accordée à Station Vu par l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. Une somme qui devrait aider le cinéma de quartier à « terminer l’année » selon Suzie Miron, présidente du conseil d’administration de l’organisme.

Le conseiller de Tétreaultville, Richard Celzi, a même pris soin de faire une mention envers la salle de projection lors de la période de déclaration des élus en début de conseil d’arrondissement ce soir (mardi) : « Station Vu offre un service à la collectivité avec ses activités culturelles. J’invite tous les gens du quartier à aller voir un film au cinéma. De plus, demain soir (mercredi), Denys Arcand sera sur place pour une deuxième fois à l’occasion de la présentation de son film Réjeanne Padovani, sorti en 1973. »

Suzie Miron était bien heureuse que la demande d’aide financière formulée envers la conseillère de Maisonneuve-Longue-Pointe, Laurence Lavigne-Lalonde et le maire de l’arrondissement, Réal Ménard, ait été acceptée favorablement. « Je vous remercie de venir à la rescousse de Station Vu, un organisme qui fonctionne grâce à une cinquantaine de bénévoles qui travaillent sans relâche pour offrir des projections cinématographiques hebdomadaires dans notre quartier », a-t-elle tenu à dire aux conseillers de MHM.

Alors que le 3000 $ vient donner un coup de pouce au cinéma indépendant, Station Vu est toujours en campagne de financement afin de poursuivre ses activités. Un formulaire pour leur venir en aide est d’ailleurs téléchargeable sur leur site web. « Un reçu aux fins d’impôt peut être envoyé par le Conseil des arts de Montréal pour tout don de 100 $ et plus », précise Suzie Miron.

Une motion d’appui pour la CDEST

Alors que la rumeur voulant que le gouvernement du Québec ait l’intention d’abolir les Centres locaux de développement (CLD) est de plus en plus persistante (voir autre texte), les deux conseillers sous l’équipe de Projet Montréal au conseil d’arrondissement, Laurence Lavigne-Lalonde et Éric Alan Caldwell, ont voulu déposer une motion afin de préserver la structure actuelle des CLD et des CDEC. « La Corporation de développement de l’Est (CDEST) fait un travail de proximité dans le quartier qui est plus qu’essentiel. Je propose donc une motion voulant que le conseil d’arrondissement demande au gouvernement de préserver la structure décentralisée des CDEC sur son territoire tout en préservant leurs budgets », a suggéré Mme Lavigne-Lalonde.

Réal Ménard a tenu à proposer un amendement à cette motion afin de la rendre « moins académique » : « On reconnaît l’importance des organismes d’économie et de développement local. Mais, la situation est la suivante : un nouveau pacte fiscal sera signé entre le gouvernement et les villes, à tort ou à raison. La façon dont on pourrait sauver les CLD est plus en lien avec le statut de métropole », a fait valoir le maire en ajoutant que la motion pourrait inclure une révision de la « forme actualisée de la mission des CLD ».

Présente lors du conseil d’arrondissement, Francine Labelle, nouvelle directrice générale de la CDEST, s’est permis d’intervenir lors de la formulation de la motion, alors que les élus tentaient de trouver un terrain d’entende sur la forme du libellé. « Je sens qu’il y a quand même une volonté plus ou moins bien exprimée de maintenir la CDEST. Si le mandat de CLD est aboli, la CDEST ne survivra pas. C’est plus de la moitié de notre budget dont on parle. J’aimerais savoir quelle est la position de la ville de Montréal par rapport à ça », a questionné Mme Labelle.

Ne voulant pas parler à la place du maire Denis Coderre, Réal Ménard a néanmoins ajouté que le sujet était à l’ordre du jour lors du comité exécutif de demain (mercredi).

À lire également:

« Francine Labelle devient la nouvelle DG de la CDEST »

Vos commentaires
Lire plus d'articles de la catégorie Culture